Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,

Wurfgranate 41 de 15 cm (Allemagne)

Caractéristiques Wurfgranate 41 Spreng de 15 cm
Dimensions : longueur, 979 mm; diamètre, 158 mm.
Poids : total, 31,800 kg; charge propulsive, 6,350 kg; charge utile, 2,500 kg.
Performances : vitesse initiale, 342 m/s; portée, 7 055 m.

Caractéristiques Wurfgranate 41 w Kh Nebel de 15 cm
Dimensions : longueur, 1,02 m; diamètre, 158 mm.
Poids : total, 35,900 kg; charge propulsive, 6,350 kg; charge utile, 3,860 kg.
Performances : vitesse initiale, 342 m/s ; portée, 6 905 m.

Les roquettes allemandes de 15 cm constituaient le principal armement de dotation de la majorité des unités Nebelwerfer (littéralement lance¬fumée) de la Wehrmacht, créées à l'origine pour émettre des écrans de fumée à diverses fins tactiques et employées par la suite pour lancer des roquettes d'artillerie. A la fin des années trente, les roquettes de 15 cm firent l'objet d'importantes expérimentations menées à l'ouest de Kummersdorf et, en 1941, les premières d'entre elles étaient prêtes à être livrées aux unités.

Il en existait de deux types : les Wurfgranate 41 Spreng de 15 cm (explosives) et les Wurfgranate 41 w Kh Nebel de 15 cm (fumigènes). Elles paraissaient semblables et elles avaient toutes deux une configuration inhabituelle. Un diffuseur de gaz propulseur assurant la stabilisation de la roquette par rotation se situait en effet aux deux tiers du corps de l'engin, tandis que la charge utile principale se trouvait à l'arrière. Ainsi, au moment de l'explosion de la charge, les restes du moteur de la roquette s'ajoutaient aux effets destructeurs d'ensemble. Le projectile émettait en vol un vrombissement caractéristique qui lui fit attribuer par les Alliés le surnom de « Minnie gémissante ». Des versions spéciales furent réalisées pour l'Arctique et les tropiques.

Le premier lanceur de roquettes produit était un engin à rampe unique appelé « Do-Gerât » (d'après le nom du chef des éléments de roquettes allemandes, le général Dornberger). Il devait apparemment être utilisé par les unités aéroportées, mais il a finalement peu servi. Le principal lanceur de fusées de 15 cm fut en réalité le Nebelwerfer 41. Il tirait six roquettes à l'aide de tubes portés par un affût de canon antichar Pak 35/36 de 3,7 cm transformé. Les tubes étaient grossièrement disposés en cercle, et la mise à feu s'effectuait électriquement, un tube après l'autre, dans un ordre déterminé. La portée maximale de ces roquettes variait, mais elle approchait généralement 6 900 m. Normalement tirées en masse par batterie de douze lanceurs ou plus, ces roquettes avaient un effet dévastateur impressionnant, car elles permettaient de battre une zone très importante et la puissance explosive de leur charge était considérable.

Les Nebelwerfer 41 étaient généralement remorqués par des semi-chenillés légers qui transportaient également des munitions et d'autres accessoires. Mais, en 1942, les Allemands réalisèrent un lanceur monté sur semi-chenillé. C'était le Panzerwerfer 42 de 15 cm, qui continua à tirer les mêmes roquettes et dont les tubes de lancement étaient disposés selon deux rangées horizontales de cinq au-dessus du semi-chenillé blindé Maultier SdKfz 4/1. Ces engins fournissaient l'appui-feu au cours des opérations de blindés. Ils pouvaient transporter jusqu'à dix roquettes prêtes au tir, chargées dans les tubes, et dix autres stockées à l'abri de la caisse du véhicule.

 

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: