Tagged under: Royaume Uni ,

Engin de combat du génie (Royaume-Uni)

Caractéristiques CET
Équipage : 2 hommes.
Poids : 18 t. Moteur : un diesel 6 cylindres en ligne Rolls-Royce C6TFR développant 238,6 kW (320 ch).
Dimensions (hors tout) : longueur, 7,54 m; largeur, 2,90 m; hauteur, 2,67 m.
Performances : vitesse maximale sur route, 56 km/h ; vitesse maximale à flot, 8 km/h; autonomie, 322 km; gué, 1,83 t pente, 60 % ; obstacle vertical, 0,61 m; tranchée, 2,06 m.

Le MEEE (Military Engineering Experimental Establishment) construisit l'engin de combat du génie (CET : Combat Engineer Tractor) afin de satisfaire aux exigences des techniciens du génie britannique, qui désiraient faire usage d'un véhicule qui soit à la fois un engin blindé et une excavatrice. Il fut question un moment que le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne fédérale travaillent en commun sur un projet de ce type, mais, en définitive, cela ne put se faire. L'usine d'armement de Leeds fabriqua d'abord, à la fin des années soixante, deux modèles de base destinés à tester la valeur du concept, puis, en 1973 et 1974, sept prototypes successifs. Le CET, commissionné en 1975 par le génie britannique, fut produit à cent quarante et un exemplaires, entre 1978 et 1981, par l'usine d'armement de Nottingham. 

L'engin de combat du génie peut remplir de nombreuses fonctions : dépannage des véhicules endommagés ou hors service (en particulier aux points de traversée des rivières), préparation des positions de tir, enlèvement des obstacles, aménage¬ment des rives de cours d'eau, etc.

En temps normal, la pelleteuse, commandée hydrauliquement, se trouve à l'arrière. Elle remplit des fonctions classiques de creusement ou de remblayage, mais peut également servir de point d'ancrage au sol en cas d'utilisation du treuil de huit tonnes.

Une ancre de terre propulsée par roquette est montée au sommet de la caisse. En cas d'accident (enlisement dans la boue, difficultés de franchissement d'une rivière), le système est mis à feu par l'équipage et l'ancre retombe à une centaine de mètres de là. Le véhicule peut alors se tirer d'affaire par ses propres moyens, en faisant usage du treuil.

Le CET peut traverser à gué jusqu'à une profondeur de 1,83 m, mais devient amphibie après quelques aménagements, ce qui le rend très utile lors de la traversée des rivières. Une fois à flot, il progresse grâce à deux jets d'eau installés de chaque côté de la caisse. Son équipement standard comprend six pots fumigènes et un système NBC, ce qui lui permet d'opérer dans des zones contaminées.

Il peut, en outre, remorquer le système de destruction de mines Giant Viper, ou recevoir divers matériels : fixation pour une grue à flèche, installée dans la pelleteuse, chaussée en aluminium de classe 30 ou 60, barre de poussée pour le lancement des pontons.

Les techniciens du génie britannique se sont servis du CET aux Malouines pour toutes sortes de tâches, et voient en lui l'un des véhicules les plus précieux de tous ceux qu'ils utilisent. Il est à noter que le châssis de l'engin est partiellement réutilisé par le canon automoteur D-30 de 122 mm.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: