Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,

Sturmtiger (Allemagne)

Image

Caractéristiques
Sturmtiger
Type : canon d'assaut.
Équipage : 7 hommes.
Poids : 65 000 kg.
Moteur : V-12 Maybach à essence développant 650 ch (484,7 kW).
Dimensions : longueur, 6,80 m; largeur, 3,57 m; hauteur, 2,85 m.
Performances : vitesse maximale sur route, 40 km/h; autonomie sur route, 120 km ; gué, 1,22 m.
Armement : un lance-roquettes de 380 mm et une mitrailleuse de 7,92 mm.

En 1943, les Allemands produi­saient une version du char Tiger connue sous plusieurs noms : 38-cm Sturmmôrser, Sturmpanzer VI et Sturmtiger. Quelle que soit sa dési­gnation, l'arme était un char Tiger dont la tourelle avait cédé la place à un gros caisson blindé avec un tube très court sortant de la paroi frontale inclinée. Ce tube n'était pas un canon mais un lance-roquettes Raketenwerfer 61 d'un type particu­lier. Il tirait une roquette qui propul­sait une charge qui ne pesait pas moins de 345 kg. Ce projectile était basé sur la conception des grenades sous-marines et presque tout son poids se composait d'un puissant explosif. On en imagine facilement l'effet même sur de gros bâtiments. La roquette possédait une portée maximale de 5 650 m, et le tube de lancement était conçu de telle manière que les gaz dus au départ étaient dirigés vers l'avant, dans un venturi qui entourait l'orifice du canon sur la paroi. Le Sturmtiger avait un blindage d'une épaisseur exceptionnelle : 150 mm à l'avant et de 80 à 85 mm sur les côtés.

L'équipage se composait de sept hommes, y compris le chef de char, le tireur et le conducteur. Les quatre autres servaient le lance­roquettes. En raison de leur volume, seulement douze projectiles étaient embarqués à bord, avec éventuelle­ment un de plus dans le tube. Le chargement des roquettes dans l'habitacle était facilité par un petit palan monté à l'arrière de la tou­relle. A l'intérieur, les roquettes se manipulaient sur des rails, un peu à la manière du chargement des tor­pilles sur les sous-marins, et l'arme­ment du tube s'effectuait au moyen d'un plateau de chargement.Bien que le premier prototype fût prêt à la fin de l'année 1943, la pro­duction de ce véhicule massif ne commença pas avant le mois d'août 1944. Dix exemplaires furent cons­truits et utilisés en formation d'un ou deux éléments sur la plupart des fronts. Mais les situations où ils furent engagés ne leur permirent pas d'exploiter l'avantage de leur puis­sance. Ils furent rapidement mis hors de combat ou abandonnés par leurs équipages après être tombés en panne sèche.

Utilisés isolément dans des zones comme celle de l'Italie du Nord, leurs carcasses fascinaient les Alliés qui les rencontraient, et beaucoup de rapports furent rédigés par leurs services de renseignements. La plu­part concluaient que le Sturmtiger était une arme très spécialisée lan­cée dans la campagne lors des der­nières phases de la guerre, où les Allemands utilisaient toutes les armes disponibles.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: