Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: Italie ,

OTOMATIC de 76 mm (Italie)

Caractéristiques 

OTOMATIC
Équipage : 4 hommes.
Poids : 46 000 kg.
Dimensions : longueur (canon pointé vers l'avant), 9,635 m; longueur de la caisse, 7,265 m; largeur, 3,35 m; hauteur (jusqu'au sommet de la tourelle), 3,152 m.
Moteur : Diesel à 4 pistons développant 1 000 ch.
Performances : vitesse maximale sur route, 60 km/h ; rayon d'actior maximal sur route, 500 km ; pente maximale, 60 % ; franchissement d'obstacle vertical, 1,15 m; tranchée, 3 m.

Système automoteur de défense contre les avions et les hélicoptères, l'OTOMATIC 76/62 de 76 mm a été conçu par la firme OTO Melara de La Spezia. Cette initiative privée vise tout spécialement l'exportation. Ce système d'arme consiste en un châssis modifié de char OF-40 équipé d'une nouvelle tourelle armée d'un canon automatique de 76 mm. Cette arme a été dévelop­pée à partir du canon naval de même calibre utilisé par de nom­breuses marines de guerre à travers le monde et construit également au Japon, en Espagne et aux États­Unis.

L'atout majeur qu'offre l'OTO­MATIC, par rapport aux nombreux autres systèmes existants, c'est qu'il a été mis au point tout spécialement pour détruire les hélicoptères d'assaut avant qu'ils ne puissent eux-mêmes tirer leurs missiles contre le véhi­cule. La plupart des systèmes de défense contre les aéronefs appar­tiennent à la catégorie des canons de 30 à 40 mm dont la portée maxi­male effective se situe entre 3 000 et 4 000 m. Ils ne peuvent donc parer l'attaque des hélicoptères que d'extrême justesse, peu avant que ceux-ci ne lancent leurs missiles. Or de nouvelles générations de mis­siles air-sol sont sur le point d'être construites ou entrent même déjà enservice (par exemple, le Hellfire américain).

Ces missiles ont une portée accrue, doublée de la capa­cité « fire-and-forget » (tire et oublie). Quand ces missiles seront mis en ligne en grand nombre, les hélicoptères d'assaut seront capa­bles d'attaquer des formations de chars sans courir le danger d'être détruits par le tir des armes de petit calibre, portées par les systèmes de canons antiaériens automoteurs.

Le canon de 76 mm de l'OTO­MATIC est monté dans une tourelle à rotation automatique. Il a une élé­vation maximale de + 60° et un abaissement de - 5°. En opéra­tions, l'arme transporte une réserve fixe de cent obus, dont soixante-dix sont stockés dans la tourelle et trente dans le châssis. Vingt-cinq obus se trouvent en permanence chargés dans la chambre automati­que pour un usage immédiat. Pour détruire les cibles aériennes, l'arme tirera des projectiles brisants ou à pré-fragmentation, explosant à l'impact ou avec une fusée de proximité, tandis que pour l'attaque de cibles au sol elle tirera une munition à énergie cinétique APFSDS (armour-piercing discar­ding sabot). Selon la firme ita­lienne, les cibles peuvent être détruites à une distance maximale de 6 000 m. Une rafale de six coups est jugée suffisante pour la plu­part des objectifs. Un système de conduite de tir a été installé à bord. Il comprend deux radars, l'un de surveillance et l'autre de poursuite, montés à l'arrière de la tourelle.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: