Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: Allemagne ,

Gepard à canons jumelés de 35 mm (Allemagne Fédérale)

 

Caractéristiques
Gepard
Equipage : 3 hommes.
Poids : 47 300 kg.
Dimensions : longueur (canons pointés en avant), 7,73 m; longueur de la coque, 6,85 m; largeur, 3,37 m; hauteur (radar déployé), 4,03 m; hauteur (radar rentré et épiscopes compris), 3,01 m.
Moteur : Diesel MTU MB 838 Ca M500 développant 830 ch.
Performances : vitesse maximale sur route, 65 km/h ; rayon d'action maximal sur route, 550 km; pente maximale, 60 % ; franchissement d'obstacle vertical, 1,15 m; tranchée, 3 m.

En 1966, plusieurs contrats furent signés en vue de la construction d'un canon antiaérien automoteur basé sur le châssis du char Leopard 1 dont la production en série pour l'armée ouest­allemande venait de commencer. Après l'examen de deux systèmes, un canon bitube de 30 mm et un autre de 35 mm, c'est finalement ce dernier qui fut choisi pour passer à la production en grande série. Le premier contractant pour le système bitube de 35 mm fut la firme Contraves. Après la construction de quelques prototypes supplémentai­res, le système fut finalement adopté et mis en service dans l'armée ouest-allemande sous la dénomination de Flakpanzer Gepard. Le premier véhicule de série sortit d'usine en 1976. Les der­nières livraisons furent effectuées en 1980. L'armée ouest-allemande reçut quelque 420 Gepard, l'armée belge, 55 et l'armée néerlandaise, 95.

Ces derniers différaient des Gepard belges et allemands en ce que leur tourelle était équipée d'un radar de surveillance et de pour­suite fabriqué par la firme néerlan­daise Hollandse Signaalapparaten. La tourelle peut s'installer sur d'autres châssis tels que ceux du char de combat suisse Pz 68 et de l'OTO Melara OF-40 italien. Le châssis du Gepard est semblable à celui du Leopard 1. Le blindage de sa coque est toutefois plus léger. Le siège du conducteur est placé à l'avant, à droite; à sa gauche se trouve le système auxi­liaire de batterie. La tourelle est au centre; le moteur et le système de transmission sont à l'arrière. La sus­pension à barres de torsion consiste en sept roues de route à bandages de caoutchouc. Le barbotin est à l'avant et la roue tendeuse à l'arrière. Le radar de veille est monté à l'arrière de la tourelle et peut être replié si nécessaire, tandisque le radar de poursuite est fixé à l'avant. A l'extérieur sont montés deux canons de 35 mm Oerlikon KDA, un de chaque côté de la tou­relle; leur cadence de tir est de 550 coups à la minute.

Cette arme dispose ainsi de 310 coups en muni­tions antiaériennes et de 20 coups en APDS-T (antichar à sabot déta­chable et traçante) destinés aux cibles au sol. En plus de ses radars de poursuite et de veille, le Gepard dispose d'un système de conduite de tir très complet, d'un système de navigation terrestre incorporé, d'éléments de visée pour s'attaquer aux cibles tant aériennes que situées au sol.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: