Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: France ,

AMX-13 DCA à canons jumelés de 30 mm (France)

 

Caractéristiques AMX-13 DCA
Equipage : 3 hommes.
Poids : 17 200 kg.
Dimensions : longueur, 5,40 m; largeur, 2,50 m; hauteur (radar déployé), 3,80 m; hauteur (radar rentré), 3 m.
Moteur : SOFAM modèle 8Gxb à essence à refroidissement par eau de 8 cylindres développant 250 ch.
Performances : vitesse maximale sur route, 60 km/h ; rayon d'action maximal, 300 km ; pente maximale, 60 % ; franchissement d'obstacle vertical, 0,65 m; tranchée, 1,70 m.

Le modèle AMX-13 DCA (défense contre avions) consistait en un châssis de AMX-13 avec une tourelle d'acier montée à l'arrière de la coque. La première firme à participer à la construction du véhi­cule fut la SAMM; la CGT (rebapti­sée Thomson-CSF) fournit le radar et les éléments électroniques qui lui sont associés ; la firme suisse Hispano-Suiza (relayée aujourd'hui par Oerlikon-Bührle) livra les arme­ments et les munitions. Soixante exemplaires de l'engin furent cons­truits pour l'armée française, qui les reçut tous en 1969.

L'armement principal du AMX-13 DCA consiste en un canon bitube HSS-831A de 30 mm dont la mobi­lité en site varie entre + 85° et - 5° à une vitesse de 45° par seconde ; la tourelle effectue une rotation de 360° à raison de 80° par seconde. Chaque canon dispose de 300 coups. Le tireur peut sélection­ner le tir au coup par coup, des rafales de 5 à 15 coups ou le tir entièrement automatique. Les étuis sont éjectés hors de la tourelle en même temps que les attaches. Dans sa fonction antiaérienne, l'arme a une portée maximale effective de 3 500 m. Ses effets contre les cibles au sol sont remarquables.

A l'arrière de la tourelle se trouve le radar de veille CEil Noir 1, qui est escamotable à l'intérieur de la tourelle. Les canons pointent nor­malement à l'aide du radar et des éléments de visée antiaériens ; en outre, l'engin dispose d'éléments de visée pour traiter les cibles au sol. De chaque côté de la tourelle se trouve une batterie de trois lanceurs de fumigènes.

Au cours des années soixante, cette tourelle DCA a également été montée sur des châssis de char AMX-30. Cette combinaison n'a pas été retenue par l'armée française qui avait déjà passé commande de systèmes SAM Roland, eux aussi montés sur châssis de AMX-30. Pour renforcer sa défense rappro­chée, assurée par des systèmes mobiles de missiles SAM Thomson CSF/Matra Shahine, l'Arabie Saou­dite a commandé 53 exemplaires d'une version modernisée de cette tourelle montée sur châssis de AMX-30; en 1984, tout ce matériel avait été livré. L'ensemble est dési­gné AMX-30 SA. La tourelle est équipée du radar plus puissant CEil Vert de Thomson-CSF et de systè­mes électroniques plus perfection­nés.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: