Tagged under: Russie ,

ZSU-57-2 à canons jumelés de 57 mm (Fédération de Russie - Union Soviétiques)

 Caractéristiques ZSU-57-2 

Équipage : 6 horhmes.
Poids : 28 100 kg.
Dimensions : longueur, 8,48 m; longueur de la caisse, 6,22 m; largeur, 3,27 m; hauteur, 2,75 m.
Moteurs : Diesel Model V-54-12 développant 520 ch (388 kW).
Performances : vitesse maximale sur route, 50 km/h ; rayon d'action maximal, 420 km ; pente maximale, 60 % ; franchissement d'obstacle vertical, 0,80 m; tranchée, 2,70 m.

Le ZSU-57-2 a été le premier canon antiaérien automoteur soviétique de l'après-guerre; sa première appari­tion publique remonte à novembre 1957. Le châssis du ZSU-57-2 est une version allégée, au blindage moins épais, de celui du T-54 MBT. Le train de roulement, de longueur identique, comporte néanmoins un galet-support de moins. Les canons tiraient la même munition et enre­gistraient les mêmes performances que le canon antiaérien tracté S-60 de 57 mm. Dans la désignation ZSU-57-2, ZSU signi­fie que l'engin est un système de canon antiaérien automoteur ; 57 désigne le calibre de l'arme (57 mm) et 2 indique le nombre de tubes. 

En 1982, l'armée syrienne a fait largement usage de ce ZSU-57-2 pour soutenir ses troupes au sol dans les combats du Liban.

Le châssis se compose de piè­ces d'acier soudées. Le siège du conducteur se situe à l'avant, à gau­che. Les cinq autres membres de l'équipage se placent dans la tou­relle ouverte. Le moteur et le système de transmission sont à l'arrière. La suspension est à barres de torsion. Le barbotin est à l'arrière et la poulie tendeuse à l'avant. L'engin possède quatre galets mais pas de rouleaux por­teurs. Plus léger que le char T-54 duquel il dérive, le ZSU-57-2 révèle un rapport puissance/poids supé­rieur (18,56 ch/t) et une pression au sol inférieure. Pour porter son rayon d'action opérationnel à 595 km, il a été prévu d'ajouter des réservoirs de carburant à l'arrière de la coque.

Chaque tube a une cadence théo­rique de tir de 105 à 120 coups à la minute. En opérations, elle descend à 70 coups à la minute. Les muni­tions sont introduites dans l'arme par chargeurs de quatre coups. Les étuis sont évacués sous l'arme. De là, étuis et chargeurs utilisés partent vers l'arrière de la tourelle et sont déposés dans un grand panier métallique monté à l'extérieur. Plu­sieurs types de munitions peuvent être utilisés : la FRAG-T (à frag­mentation et traçante) et la APC-T (perforante et à coiffe).

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: