Tagged under: 1939-1945 , Etats Unis ,

Heavy Tank M26 Pershing, char lourd (Etats-Unis)

Image

Caractéristiques
Heavy Tank M26
Équipage : 5 hommes.
Poids : en action, 41,73 t.
Dimensions : longueur, 8,79 m; longueur de la coque, 6,51 m; largeur, 3,505 m; hauteur, 2,77 m.
Moteur : Ford GAF V de 8 cylindres à essence, développant 500 ch.
Performances : vitesse sur route, 48 km/h ; autonomie, 148 km ; gué, 1,22 m; pente, 60 %; obstacle vertical, 1,17 m ; tranchée, 2,59 m.

Bien que conscients depuis long­temps de la nécessité opérationnelle d'équiper leur armée de chars lourds, les Américains avaient concentré leurs efforts sur la pro­duction du char moyen, notamment les séries M3 et M4. A cause de ce déséquilibre, un projet prometteur, celui du char lourd M6, aboutit à une impasse; toutefois, par la suite, des facilités furent accordées pour favoriser le développement de tels véhicules. L'apparition sur le champ de bataille du Panther et du Tiger allemands montra l'urgence de combler le retard accumulé et, dès lors, on mit le char lourd au rang des priorités.

Le premier de la nouvelle géné­ration de chars lourds était un modèle d'essai portant l'appellation de Medium Tank T-20. Il était doté d'un canon de 76 mm et sa suspen­sion, très proche de celle du char moyen M4, fut progressivement modifiée et remplacée par un nou­veau type de suspension à barres de torsion. Le canon de 76 mm céda la place à un canon de 90 mm monté sur une tourelle repensée, et, dernier en date de toute une série de modèles d'essai, le Heavy Tank T26E3 (issu des chars moyens T22, T23, T25 et T26) fut sélectionné et entra en produc­tion sous l'appellation de Heavy Tank M26. On le nomma General Pershing (ou, plus simplement, Pershing), mais, le temps de sou­mettre le nouveau modèle à tous les essais, seul un faible nombre de ces chars fut prêt à servir dans la Seconde Guerre mondiale.

Ce n'est qu'au début de 1945 que les premiers M26 apparurent en Europe et là, une toute petite poi­gnée d'entre eux s'engagea dans le combat. Plus nombreux furent ceux qu'on envoya dans le Pacifique, mais lorsqu'ils arrivèrent sur le théâtre des opérations, les services que pouvait rendre le char lourd n'étaient plus nécessaires. Si le M26 ne prit qu'une part minime dans les opérations de la Seconde Guerre mondiale, sa conception était l'aboutissement de plusieurs années de recherche. En effet, pour la première fois, on se préoccupait de la protection blindée (entre 12 et 102 mm) et de la puissance de feu d'un char américain. Avec son canon de 90 mm, prévu à l'origine pour la défense antiaérienne, le M26 avait un armement égal sinon supérieur à celui de la plupart des chars de l'époque. Il comportait également trois mitrailleuses (l'une de 12,7 mm et les deux autres de 7,62 mm). Malgré cela, le M26 avait quelques défauts : la forme de la tourelle ne facilitait pas le tir, et le maintien d'une mitrailleuse en proue était alors même considéré comme anachronique (on la sup­prima par la suite). En fait, le M26 ne faisant qu'inaugurer une nou­velle génération de chars améri­cains. Après 1945, le M26 se trans­forma progressivement à travers divers modèles, dont le M47, et devint le M48 Patton, encore très utilisé au sein de l'US Army ainsi que par d'autres armées du monde.

Le M26 participa activement à la guerre de Corée et resta longtemps l'un des types principaux de véhi­cules envoyés par l'US Army en Europe. Le M26 continua a engen­drer après la guerre de nombreuses variantes.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: