Tagged under: 1939-1945 , Italie ,

Char moyen FIAT M 15/42 (Italie)

Image

Caractéristiques
Carro Armato M 15/42
Equipage : 4 hommes.
Poids : 15,500 t.
Dimensions : longueur, 5,04 m; largeur, 2,23 m; hauteur, 2,39 m.
Moteur : SPA 15 TB M42 de 8 cylindres à essence développant 192 ch.
Performances : vitesse sur route, 40 km/h ; autonomie, 220 km ; gué, 1 m; pente, 60 %; obstacle vertical, 0,80 m; coupure franche, 2,10 m.

Le Carro Armato M 14/41 n'est rien d'autre qu'un M 13/40 pourvu d'un moteur Diesel plus puissant, équipé de filtres à air pour pouvoir sur­monter les rudes conditions du désert.
Les usines construisirent 1 100 véhicules ; leurs caractéristi­ques sont les mêmes que celles du M 13/40, exception faite d'un poids plus élevé (14,500 t) et d'une vitesse un peu supérieure (33 km/h).

Le Carro Armato 15/42 entra en service au début de 1943 : 82 exemplaires seulement en furent fabriqués, la plupart attribués à la division Ariete, qui prit part à la tentative italienne d'empêcher les Allemands d'entrer dans Rome, en septembre de la même année. Plusieurs d'entre eux furent capturés par l'armée allemande et utilisés contre les Alliés.

Un peu plus long que le M 14/41, le M 15/42 s'en différenciait sur­tout par la suppression de la trappe d'accès placée sur la gauche de la caisse. Son moteur plus solide lui permettait d'aller plus vite, le blin­dage était renforcé, et on observait d'autres modifications mineures dues à l'expérience des combats.

La coque en acier rivé bénéficiait d'un blindage dont l'épaisseur variait de 14 à 42 mm. Le conduc­teur se plaçait à l'avant, sur la gau­che, avec à sa droite le mitrailleur qui servait deux Breda Modello 38 jumelées de 8 mm et faisait égale­ment office d'opérateur radio. La tourelle, au centre de la caisse, était armée d'un canon de 47 mm long de 40 calibres, avec un débat­tement vertical de tir en site de - 10° à + 20°. La rotation de la tourelle, commandée électrique­ment, était de 360°. La dotation en munitions atteignait 111 obus et 2 640 cartouches. La suspension comprenait, de chaque côté, quatre bogies articulés à roues jumelées, fixés sur des supports soutenus par des ressorts semi-elliptiques. Le barbotin était à l'avant, la roue ten­deuse à l'arrière; il y avait trois galets-supports.

Le moteur, installé à l'arrière, était couplé à une boîte de vitesses à commande manuelle (huit rapports en marche avant, deux en marche arrière).
Le M 15/42 était déjà dépassé au moment de sa mise en service ; depuis plusieurs années on poursui­vait l'étude d'un nouveau modèle de char. Les premiers prototypes du char lourd Carro Armato P 40 furent construits en 1942; il repré­sentait un progrès considérable sur ses prédécesseurs, tout en évoquant le M 15/42 : de configuration géné­rale très proche, le blindage était renforcé, et les côtés de la caisse et de la tourelle avaient été inclinés pour assurer la meilleure protection possible, sans dépasser un poids limite de 26 t. Le moteur, un V-12 à essence de 420 ch, autorisait une vitesse sur route de 40 km/h.

L'armement comprenait un canon de 75 mm long de 34 calibres et une mitrailleuse coaxiale Modello 38 de 8 mm. La dotation en munitions atteignait 75 obus et 600 cartou­ches. Le P 40 fut produit par la firme Fiat en Italie du Nord, mais la plupart des véhicules furent réquisi­tionnés par l'armée allemande, qui en fit poursuivre la fabrication à son profit. On estime qu'une cinquan­taine d'exemplaires furent ainsi construits pour les Allemands et mis en oeuvre par la Wehrmacht.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: