Tagged under: 1939-1945 , Royaume Uni ,

Chars légers Vickers (Royaume-Uni)

Image

Caractéristiques
Char léger Mk V
Équipage : 3 hommes.
Poids : 4,877 t.
Moteur : 1 Meadows ESTL 6 cylindres à essence développant 88 ch.
Dimensions : longueur, 3,97 m; largeur, 2,08 m; hauteur, 2,23 m.
Performances : vitesse, 51,5 km/h; autonomie, 201 km.

Dans les années vingt, la firme Carden-Loyd construisit le Vickers Mk I. Le Mk I faisait appel à un équipage de deux hommes et disposait d'une petite tourelle qui abritait une mitrailleuse de 7,7 mm.Du Mk I, les Britanniques passè­rent au char léger Mk IA (au meil­leur blindage) pour arriver au char léger Mk II (à la tourelle améliorée et à la suspension modifiée) qui apparut en 1930. Il devait servir de modèle à toutes les séries de Mk III à Mk VI.

Ces chars légers possé­daient tous un blindage rivé d'une épaisseur variant entre 10 et 15 mm. A partir du char léger Mk V, la tou­relle agrandie pouvait abriter deux personnes, ce qui faisait passer l'équipage à trois hommes; et la même série vit l'introduction d'une mitrailleuse de 12,7 mm coaxiale avec l'arme originelle de 7,7 mm.

Le Mk VI marque l'apogée de l'évolu­tion de ce char. Ce modèle était capable d'une vitesse tout-terrain considérable et son armement com­prenait sur le char Mk VIC une mitrailleuse lourde de 15 mm dans la tourelle. D'autres améliorations suivirent refroidissement du moteur accéléré et visibilité accrue. Enfin, même la mitrailleuse fit place à la nouvelle Besa de 7,92 mm d'origine tchèque. Les chars légers Vickers furent en service durant les années trente jusqu'au début de la guerre.
Les premières séries furent employées principalement en Inde et dans d'autres parties de l'empire britannique pour le maintien de l'ordre. Si elles étaient idéales pour ce genre de mission, en revanche elles se montrèrent peu adaptées aux premiers combats de la Seconde Guerre mondiale. Leur blindage était trop mince et facile­ment pénétré par des obus perfo­rants de petit calibre. En 1940, ces chars furent déployés en France comme chars de combat alors qu'ils n'étaient que des véhicules de reconnaissance. Ces chars légers furent employés pendant longtemps dans les campa­gnes du désert en Afrique du Nord. Les Allemands en France ne dédai­gnaient pas de récupérer tous les chars légers qu'ils pouvaient trou­ver, pour s'en servir comme châssis de canon antiaérien.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: