Tagged under: France ,

Arromanches (France)

Caractéristiques
Arromanches
Déplacement : 14 000 t standard, 19 600 t à pleine charge.
Dimensions : longueur, 211,84 m; largeur, 24,38 m; tirant d'eau, 7,16 m; largeur du pont d'envol, 36 m.
Appareil moteur : turbines à vapeur à engrenages à 2 arbres développant 40 000 ch.
Vitesse : 25 noeuds. Armement : voir texe.
Aviation embarquée : 24 appareils (voir texte).
Equipage : 1 400 officiers et matelots.
Équipement électronique : 1 radar de veille aérienne DRBV 22A, plus divers radars et systèmes d'aide à l'appontage français, américains et britanniques.

Mis en chantier en juin 1942 et lancé au mois de septembre 1943 en tant que Colossus, unité de la classe britannique du même nom, ce porte avions fut prêté à la marine française en août 1946, après douze mois de service en Extrême-Orient. Rebaptisé Arromanches (R 95), il fut déployé à deux reprises en Indochine ; la première fois, il mit en oeuvre des bombardiers en piqué Douglas SBD Dauntless et des chasseurs Supermarine Seafire Mk XV, et la seconde, vingt-quatre chasseurs Grumman F6F Hellcat et bombardiers en piqué Curtiss SB2C Helldiver.

La France l'acheta finalement en 1951, date d'expiration du prêt, et le déploya encore par deux fois en Indochine avant la défaite de 1954. Envoyé en Méditerranée, l'Arromanches participa en 1956 aux débarquements franco-britanniques dans la zone du canal de Suez; il transportait à cette occasion des Vought F4U Corsair et des Grumman TBM Avenger, qui allèrent attaquer Port-Saïd.

En 1957-1958, ce navire fit l'objet d'une refonte complète, au cours de laquelle il reçut une piste oblique de 4° d'inclinaison et un miroir d'appontage. Son armement antiaérien comprenait à cette époque quarante-trois canons de 40 mm au lieu des vingt-quatre pièces de « 2 » ,et des dix-neuf canons de 40 mm montés à l'origine. Toutes les armes de 40 mm avaient été enlevées au début des années soixante, et l'Arromanches, relégué à des fonctions de bâtiment-école, mettait alors en ceuvre à la fois des Breguet Alizé de lutte ASM et la version navalisée de l'avion d'entraînement à réaction Fouga Magister CM 175M Zéphyr; son rôle était de former des équipages pour le groupe aérien des nouveaux porte-avions Foch et Clemenceau. Il a été désarmée en 1974 et démantelée en 1978.

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: