Tagged under: France ,

Charles de Gaulle (France)

Caractéristiques Charles de Gaulle
Déplacement : 42 500 t à pleine charge.
Vitesse : 27 noeuds.
Dimensions : longueur, 261 m ; largeur, 61 m; tirant d'eau, 7 m; surface du pont d'envol, 12 300 mz.
Appareil propulsif : 2 chaufferies nucléaires du type de celle des nouveaux SNLE, développant 160 000 ch à 2 hélices à quatre pales.
Armement (sous réserves) : 2 systèmes lance-missiles Crotale EDIR en 2 rampes octuples ou 1 ensemble SAAM doté de 3 systèmes de lancement SATCP Sadral (trois affûts sextuples).
Aviation embarquée : 35 à 40 aéronefs (avions de combat, appareils de sécurité et hélicoptères ASM). Équipement électronique : 1 radar DRBJ 11B, 1 radar DRBV 27, 1 radar DRBV 15, 1 console SENIT 6, 1 système DIBV 10 Vampir, 1 ECM (ARBR 33), 4 systèmes lance-leurres Sagaie (CSEE).
Equipage : 1 150 officiers et matelots, plus 550 pour l'aviation embarquée.

 Le Charles de Gaulle est un porte-avions de la Marine nationale française dont il est le navire amiral. Il est le premier et seul bâtiment de combat de surface à propulsion nucléaire construit en Europe occidentale et la France est le seul pays en dehors des États-Unis à avoir lancé la construction d'un porte-avions à propulsion nucléaire.

Après une IPER (Indisponibilité périodique pour entretien et réparations) programmée tous les 7 ans et une période d'essai et de maintien en condition opérationnelle (MCO), le Charles de Gaulle et son groupe aéronaval (GAN) dénommé Task force 473 mènent à bien la mission Agapanthe 2010 en Afghanistan. Ses avions ont effectué 180 missions de guerre dans le cadre de l'opération Enduring Freedom puis, après l'exercice Varuna réalisé avec la Marine indienne, le Charles de Gaulle et son groupe ont été engagés durant l'opération « Harmattan » en Libye ayant pour but de faire appliquer la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations unies. Le 4 avril 2011, lors de l'opération Harmattan, le Charles de Gaulle a passé le cap des 342 000 nautiques, soit l'équivalent de 16 tours du monde depuis sa mise en service, dont 100 000 depuis fin 2008.

Il a remplacé le porte-avions Clemenceau. Un second porte-avions devait être construit, le PA 2 pour remplacer le Foch, conformément aux promesses du président Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007, mais le projet a finalement été repoussé. Des études d'évaluations ont été menée en 2009. Paris est sa ville marraine depuis le 9 octobre 2001.

Après une période d'indisponibilité pour entretien intermédiaire (IEI), dans son port d'attache de Toulon de janvier à août 2013 et un entraînement complet en Méditerranée avec son groupe aéronaval, le porte-avions Charles de Gaulle a, depuis le 1er août 2013, recouvré sa pleine qualification opérationnelle et se tient à la disposition du commandement pour toute opération de projection de puissance en mer ou en profondeur contre la terre.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: