Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: Russie ,

Caractéristiques Classe Victor I
Déplacement : 4 300 t en surface, 5 300 t en plongée.
Dimensions : longueur, 93,90 m; largeur, 10 m; tirant d'eau, 7,30 m.
Appareil moteur : 1 réacteur à eau pressurisée actionnant 2 turbines à vapeur entraînant 1 hélice à 5 palès et 2 hélices bipales.
Vitesse : 20 noeuds en surface, 32 nceuds en plongée.
Immersion : opérationnelle, 400 m; maximale, 600 m.
Tubes lance-torpilles : 6 tubes de 533 mm, 2 tubes avec manchon de 406 mm, tous à l'avant.
Charge de base : un maximum de 18 torpilles de 533 mm, mais, normalement, panachage de 8 torpilles antinavires ou anti-sous­marines de 533 mm, 10 torpilles anti-sous-marines de 406 mm, 2 torpilles nucléaires antinavires de 533 mm et de 15 kt et 2 missiles anti-sous-marins SS-N-15 de 15 kt, ou un total de 36 mines de fond AMD-1000.
Missiles : aucun.
Équipement électronique : 1 radar de veille surface Snoop Tray, 1 sonar d'étrave basse fréquence, 1 sonar de conduite de tir de torpille et de missile moyenne fréquence, 1 système ESM Brick Spit et 1 Brick Pulp de détection passive et d'alerte, 1 système de transmission VHF-UHF, 1 antenne radiogoniométrique Park Lamp et 1 téléphone sous-marin.
Équipage : 100 officiers et matelots.

Caractéristiques Classe Victor II
Déplacement : 4 700 t en surface, 5 700 t en plongée.
Dimensions : longueur, 100 m; largeur, 10 m; tirant d'eau, 7,30 m.
Appareil moteur : comme pour la classe Victor I.
Vitesse : 20 nceuds en surface, 31 nceuds en plongée.
Immersion : comme pour la classe Victor I.
Tubes lance-torpilles : comme pour la classe Victor I, avec en plus 2 tubes de 618 mm à l'avant.
Charge de base : comme pour la classe Victor I, avec en plus 2 missiles anti-sous-marins SS-N-16,
Missiles : aucun.
Équipement électronique : comme pour la classe Victor I, avec en plus 1 bouée de transmission remorquée très basse fréquence et 1 antenne de transmission flottante ultra-basse fréquence.
Équipage : 110 officiers et matelots

Caractéristiques Classe Victor III
Déplacement : 5 000 t en surface, 6 000 t en plongée.
Dimensions : longueur, 103 m; largeur, 10 m; tirant d'eau, 7,30 m.
Appareil moteur : comme pour la classe Victor I.
Vitesse : 20 nceuds en surface, 30 nœuds en plongée.
Immersion : comme pour la classe Victor I.
Tubes lance-torpilles : comme pour la classe Victor II.
Charge de base : comme pour la classe Victor II.
Missiles : aucun.
Equipement électronique : comme pour la classe Victor II, avec en plus 1 sonar remorqué rétractable basse fréquence.
Equipage : 115 officiers et matelots.

La classe Victor I est désignée par les Soviétiques sous le nom de PLA et constitue avec les SSGN Charlie I et les SNLE Yankee la deuxième génération des sous-marins nucléai­res soviétiques. Les bâtiments des classes Victor et Charlie furent les premiers à être dotés d'une coque en forme de goutte d'eau qui les rend capables de vitesses très éle­vées en plongée. Le premier Victor fut achevé en 1967 aux chantiers de Leningrad, et la dernière des seize unités de cette classe fut lancée au même endroit en 1974. Les Victor I sont les SNA à réacteur à eau pres­surisée les plus rapides de leur catégorie, même avec la mise en service de la classe américaine Los Angeles. Le réacteur alimenté à l'uranium enrichi est identique à celui qui équipe les Charlie et les Yankee.

En 1972, une version amé­liorée des Victor I, la classe Victor II, sortit du chantier naval de Gorki, où quatre de ses unités furent construites en alternance avec les Charlie II; deux autres Victor II furent fabri­qués à Leningrad en 1975 et consti­tuèrent une solution d'attente pen­dant que les premiers navires d'un type plus élaboré, les Victor III, étaient mis en chantier. D'abord baptisée Uniform par l'OTAN, la classe Victor II est plus longue de 6,10 m que la précédente, agran­dissement qui correspond à un espace situé dans la coque, devant le kiosque, et qui représente sans doute le premier équipement expé­rimental de conduite de tir et de lancement des missiles anti-sous­marins SS-N-15 et SS-N-16.

En 1976, la première unité de la classe Victor III fut mise à l'eau au chantier naval de l'Amirauté, qui a ensuite assuré la construction de ce type de sous-marin au rythme d'un bâtiment par an. En 1978, le chan­tier naval de Komsomolsk s'associa à la production et fabriqua deux navires par an après qu'il eut ter­miné la série des Delta I. La classe Victor III compte dix-huit unités ; sa production a été arrêtée en 1982 à Leningrad et en 1983 à Komsomolsk. 

Les trois classes Victor sont enduites du revêtement anéchoïque Cluster­guard, mis au point dans le but de réduire l'efficacité des systèmes sonar actifs présents sur les navires, les sous-marins et les torpilles ASM de l'OTAN. Il est également attesté que des progrès ont été faits au niveau du bruit, au point que la classe Victor III est considérée dans les milieux de l'US Navy comme l'équivalent de_ la classe de SNA Sturgeon pour la discrétion.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: