Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1939-1945 , Italie ,

Classe Cagni (Italie)
 
Caractéristiques
Classe Cagni
Type : sous-marin de croisière.
Déplacement : en surface, 1 680 t;en plongée, 2 170 t.
Dimensions : longueur, 87,90 m;largeur, 7,76 m; tirant d'eau,5,72 m.
Appareil moteur : en surface, moteurs Diesel de 4 370 ch(3 260 kW); en plongée, moteursélectriques de 1 800 ch (1 345 kW) entraînant deux arbres.
Vitesse : en surface, 17 nœuds;en plongée, 8,5 nœuds.
Autonomie : en surface, 20 000 kmà 12 nœuds; en plongée, 200 kmà 3,5 nœuds.
Armement : 2 canons de 100 mm,4 mitrailleuses de 13,2 mm,14 tubes lance-torpilles de 450 mm(8 sur l'avant et 6 sur l'arrière)et 36 torpilles.
Équipage : 55 officiers et matelots. 

II est difficile d'expliquer comment la marine italienne, qui n'avait pas d'attributions en dehors de la Médi­terranée, pouvait justifier son inves­tissement en sous-marins de croi­sière pour les océans. Sa marine marchande, qui était relativement importante, ne pouvait pas être mondialement protégée par sa flotte de surface, qui avait été conçue pour des missions à courte durée et à grande vitesse.

L'Italie ne pou­vait envisager aucune opération d'envergure pour la défense de son commerce maritime même contre la France, son ennemi voisin. Les qua­tre bâtiments de la classe Cagni furent, malgré tout, mis en chantier en septembre et en octobre 1939, à l'ouverture des hostilités entre l'Allemagne et l'alliance franco-anglaise. Il semblerait que l'Italie, qui n'était pas encore en guerre, ait jugé qu'elle risquait d'être entraînée dans un conflit avec des puissances maritimes et qu'elle devait s'équiper. Les bâtiments de la classe Cagni étaient les plus gros des sous-marins d'attaque de la marine italienne et, chose intéressante, ils étaient armés de petites torpilles de 450 mm, plus longue que les armes standard de 450 mm, dotées de charges militai­res de 200 kg au lieu de 110, ce qui leur donnait une charge utile bien en dessous des 270 kg des torpilles de 533 mm.

Mais ce n'était pas un problème car elles étaient destinées à des objectifs peu résistants. De plus, on gagnait un avantage : le sous-marin pouvait embarquer trente-six torpilles qui étaient inter­changeables entre les huit tubes sur l'avant et les six sur l'arrière. Cette grande capacité de dispersion aug­mentait considérablement les chances de succès. Le pont avant était monté de deux pièces principales pour économiser les torpilles.

Malheureusement pour les plans italiens, la guerre en Méditerranée causa de nombreuses pertes en sur­face et le commandement dut faire appel à ces gros sous-marins pour défendre les voies de ravitaillement vitales de l'Afrique du Nord. Au cours de quinze voyages, trois des quatre bâtiments de cette classe furent coulés en trois mois. Seul le sous-marin qui portait le nom de sa classe Ammiraglio Cagni remplit sa mission, mais sans grand succès notoire. Il coula moins de 10 000 t brutes enregistrées au cours de deux longues patrouilles.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: