Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1939-1945 , Italie ,

Classe Sirena (Italie)

Caractéristiques
Classe Sirena
Type : sous-marin de croisière. 
Déplacement : en surface, entre679 et 701 t; en plongée, entre842 et 860 t.
Dimensions : longueur, 60,18 m;largeur, 6,45 m; tirant d'eau,4,70 m.
Appareil moteur : en surface,moteurs Diesel de 1 200 ch(895 kW); en plongée, moteurs électriques de 800 ch (597 kW) entraînant deux arbres.
Vitesse : en surface,  14 nœuds;en plongée, 8 nœuds.
Autonomie : en surface, 9 000 km 8 nœuds; en plongée,  135 km 4 nœuds.
Armement :  1 canon de 100 mm,2 (plus tard 4) mitrailleuses de13,2 mm, 6 tubes lance-torpillesde 533 mm (4 sur l'avantet 2 sur l'arrière) et 12 torpilles.
Équipage : 45 officiers et matelots. 

Construits à l'époque de la grande expansion de la flotte de sous-marins italienne, les douze bâti­ments de la classe Sirena étaient aussi connus sous le nom de sous-marins de la classe 600. Ce chiffre indiquait leur déplacement en sur­face, mais il fut largement dépassé dans le projet final. Ces bâtiments étaient remarquablement adaptés aux conditions particulières de la Méditerranée. Leur conception fut influencée, mais sans le bénéfice de l'expérience, par la classe aînée Argonaute.
Simples et robustes, ces navires souffrirent d'un suremploi et donc un seul modèle survécut à la signature de l'armistice en septem­bre 1943.

Ils furent suivis par dix variantes presque identiques de la classe Perla. Deux bâtiments, le Iride et le Om'ce battirent pavillon nationaliste pendant la guerre civile espagnole. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le Iride et le Ambra furent convertis en porte-torpilles humaines. Le premier lança, en décembre 1942, une attaque dans le port d'Alger qui endommagea sérieusement quatre navires d'un tonnage brut de 20 000 t. Le Perla,second, qui s'était déjà distingué à la bataille du cap Matapan, fut coulé deux jours plus tard par le croiseur britannique Bonaventure.

La classe Adua, pratiquement une copie de la classe Perla, com­prenait dix-sept bâtiments, lancés entre 1936 et 1938. Deux d'entre eux furent convertis en porte-torpilles humaines. Le Scirè se cou­vrit de gloire à plusieurs reprises. Ses quatre attaques sur Gilbraltar culminèrent avec le raid de septem­bre 1941 qui vit la perte de deux navires, y compris le pétrolier de servitude Denbydale. Son plus beau fleuron fut la mise hors de combat, par ses trois torpilles humaines, de deux cuirassés britanniques, le Queen Elizabeth et le Valiant, ainsi que d'un pétrolier dans le port d'Alexandrie. Le Scirè fut enfin coulé par un chalutier anti-sous-marin devant Haïfa en août 1942.
La classe Acciaio de 1941-1942, qui comptait treize bâtiments, fut la dernière version agrandie de la classe 600.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: