Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,
Type XXIII (Allemagne)
 
Caractéristiques
Type XXIII
Type : sous-marin côtier.
Déplacement : en surface, 232 t;en plongée, 256 t.
Dimensions : longueur, 34,10 m;largeur, 3 m ; tirant d'eau, 3,75 m.
Appareil moteur : en surface,moteur Diesel de 580 ch(433 kW) ; en plongée, moteurélectrique de 600 ch (447 kW), ou moteur électrique de 35 ch (26 kW) entraînant un arbre.
Vitesse : en surface, 10 noeuds; en plongée,  12,5 nœuds avec le moteur électrique principal, ou 2 noeuds avec le moteur électrique à faible alimentation.
Autonomie : en surface, 2 500 km; en plongée, 325 km à 4 nœuds.
Armement : 2 tubes lance-torpilles de 533 mm (sur l'avant) et 2 torpilles.
Equipage : 14 officiers et matelots. 

Afin de rentabiliser ses opérations sous-marines contre les convois, l'Allemagne révisa sa stratégie. C'est ainsi qu'apparut le concept de l'attaque aux points de départ ou d'arrivée. Le petit sous-marin de Type XXIII était tout indiqué pour des opérations en eaux peu profon­des. De plus, ses nombreux élé­ments de batterie à haute puissance lui assuraient une grande vitesse en plongée. Sa coque était de section en « 8 » sur la partie avant mais à carcasse intérieure de quatre sec­tions préfabriquées.

Les batteries, certains réservoirs de carburant et ballasts étaient logés dans le bas de la coque sur une partie de sa lon­gueur. La quasi-disparition de la coque extérieure et sa flottabilité à très faible réserve (on notait une différence de 24 t entre les déplace­ments en surface et en plongée) lui permettaient de piquer en plongée en moins de dix secondes dans cer­tains cas. Leur arbre unique portait une hélice de diamètre proportion­nellement plus grand pour une meilleure rentabilité de la propul­sion.

Bien que le bâtiment fût conçu pour opérer en plongée, sa sil­houette en surface ne laissait guère apparaître que son mince kiosque, l'entourage plein du schnorchel et de l'échappement des gaz du diesel. Il n'avait aucun canon, mais il était armé de deux tubes lance-torpilles. D'un espace restreint à l'intérieur, il devait être chargé à cul. Pour compenser la pauvreté de son armement, il devait attaquer à distance rapprochée et décrocher très rapidement ou très insidieuse­ment.
Cette technique se révéla très fructueuse dans les eaux européen­nes, comme le montre l'attaque dans le Firth of Forth le 7 mai 1945, où les deux torpilles du U-2336 cou­lèrent deux navires marchands d'un convoi britannique escorté grâce aux relevés du sonar passif dans un rayon de moins de 500 m. A cette date, on comptait 62 Type XXIII en service. Leurs seules pertes furent causées par l'aviation. Fort heureu­sement pour les Alliés, l'entraîne­ment de la Kriegsmarine n'était plus à la hauteur de sa technologie.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: