Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Japon ,

Classe I (Japon)

Caractéristiques
Classe I-15
Type : sous-marin de croisière.
Déplacement : 2 590 t en surface ;3 655 t en plongée.
Dimensions : longueur,  108,60 m;largeur, 9,30 m; tirant d'eau,5,10 m.
Appareil moteur : en surface,moteurs Diesel de 12 400 ch (9 245 kW) ; en plongée, moteurs électriques de 2 000 ch (1 490 kW)entraînant deux arbres.
Vitesse : en surface, 23,5 nœuds;en plongée, 8 nœuds.
Autonomie : en surface, 26 000 kmà 16 nœuds ; en plongée, 185 kmà 3 nœuds.
Armement : 1 canon de 140 mm,2 canons de 25 mm AA,1 hydravion Yokosuka E14Y1,6 tubes lance-torpilles de 533 mm(sur l'avant) et 17 torpilles.
Equipage : 100 officiers et matelots.

Le préfixe I est la marque d'un sous-marin de plus gros tonnage, conçu pour la croisière ou l'esca­dre. Ces deux fonctions avaient ten­dance à se confondre car l'escadre faisait partie de ce reste de concepts britanniques vieillis selon lesquels il fallait intégrer à une escadre les sous-marins ayant de bonnes perfor­mances en surface. La classe 1-15 résultait d'un amalgame de deux types de bâtiments. Le premier était le sous-marin d'escadre Type KD, construit au milieu des années trente, capable d'atteindre une vitesse en surface de 23,5 nœuds, et possédant une autonomie équiva­lente à une traversée aller et retour à travers le Pacifique. Le second, le Junsen ou sous-marin de croisière, légèrement plus récent, comptait un ou deux hydravions embarqués dans un hangar étanche et intégré à la superstructure. Ces aéronefs n'avaient d'autre utilité gué de ser­vir à une meilleure recherche des objectifs.


Dans le groupe de la classe 1-15, les vingt sous-marins du premier des trois types, le Type Bl, possé­daient tous un hangar surbaissé et aérodynamique à l'avant du kios­que. Hauts sur l'eau, ils permet­taient une meilleure manœuvre en mer de l'hydravion. Le franc-bord était surélevé par la rampe de la catapulte de lancement. Un mât de charge rabattable facilitait la récu­pération de l'appareil. Un canon de 140 mm se trouvait sur une plate­forme à l'arrière. Un second canon, plus utile à l'offensive, remplacera finalement l'hydravion. Les sous-marins de la classe 1-15 coulèrent huit navires de guerre (y compris le porte-avions américain Wasp) et cinquante-neuf navires marchands d'un tonnage brut enregistré de 400 000 t.

En dépit de ce palmarès, les per­tes en 1-15 furent catastrophiques en raison de leurs mauvaises perfor­mances en plongée et de la fai­blesse de leur armement. Les Types B2 et B3 de cette classe furent modifiés pour permettre l'embar­quement des Kaiten (petits sous-marins-suicides). Le Type B2 devint la classe 1-40 (six construits) et le Type B3, la classe 1-54 (trois cons­truits).

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: