Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1939-1945 , Royaume Uni ,

Classe S (Royaume-Uni)

Caractéristiques Classe S (dernières unités)
Déplacement : en surface, 860 t; en plongée, 990 t.
Dimensions : longueur, 66,14 m ; largeur, 7,16 m; tirant d'eau, 3,20 m.
Appareil moteur : en surface, 2 diesels de 1900 ch ; en plongée, 2 moteurs électriques de 1 300 ch, entraînant 2 arbres.
Vitesse : en surface, 15 nœuds; en plongée, 9 noeuds.
Autonomie : en surface, 8 635 milles à 10 nœuds.
Armement : 1 canon de 101,6 mm, 6 tubes lance-torpilles de 533 mm, ou 1 canon de 76,2 mm, 7 tubes lance-torpilles de 533 mm.
Équipage : 44 officiers et matelots.

Bien que ses origines remontent à 1928, la classe S se comporta remar­quablement pendant la guerre de 1939-1945. Appelée à compter un total de soixante-deux unités, elle constitua la plus nombreuse classe de sous-marins de la Royal Navy des années trente et quarante. Conçus pour remplacer la classe H, ses bâti­ments durent cependant être perfec­tionnés de façon à pouvoir opérer efficacement tant en Méditerranée qu'en Baltique.

La spécification initiale publiée par l'Amirauté britannique portait sur un submersible de petites dimen­sions (son déplacement en surface ne devait pas excéder 600 t), mais néan­moins capable de patrouiller pendant un minimum de dix jours dans une zone éloignée de 800 km de ses bases. Le rayon d'action des S devait être porté, sur les dernières unités de la classe, à 1900 km, la durée des patrouilles étant en revanche réduite à huit jours.

Les quatre premiers S (de type Swordfish) furent construits par les chantiers navals de Chatham entre 1931 et 1933. Malgré tous les efforts des constructeurs, leur déplacement en surface dépassait de 40 t la norme prévue par l'Amirauté. Cette der­nière devait se montrer par la suite moins exigeante et autoriser la cons­truction de huit unités plus longues et plus performantes (les Shark, lan­cés entre 1934 et 1937) dont le déplacement excéderait 670 t. Au lendemain de l'entrée en guerre, décision fut prise de construire les S en série, le modèle étant à nou­veau allongé et subissant diverses modifications.

Certaines unités de la Royal Navy furent notamment dotées d'un tube lance-torpilles supplémentaire sur leur arrière ; d'autres, d'un canon de 101,6 mm (au lieu de 76,2). Les sub­mersibles ne disposant que d'une douzaine de torpilles à leur bord, les équipages firent de préférence usage des canons à chaque fois que cela était possible. Enfin, les dernières unités furent pourvues de réservoirs de combustible supplémentaires externes qui leur conférèrent une plus grande autonomie.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: