Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1939-1945 , Etats Unis ,

Classe S (Etats-Unis)

Caractéristiques Classe S (Groupe 1)
Déplacement : en surface, 854 t; en plongée, 1 065 t.
Dimensions : longueur, 66,83 m; largeur, 6,30 m; tirant d'eau, 4,72 m.
Appareil moteur : en surface, 2 diesels de 1 200 ch; en plongée, 2 moteurs électriques de 1 500 ch, entraînant 2 arbres.
Vitesse : en surface, 14,5 noeuds; en plongée, 11 noeuds.
Autonomie : 5 760 milles à 10 nœuds (en surface). Armement : 1 canon de 101,6 mm (ou 76,2 mm) et 4 (ou 5) tubes lance-torpilles de 533 mm (tous sur l'avant, ou 4 sur l'avant et 1 sur l'arrière), pour 12 torpilles.
Équipage : 42 officiers et matelots.

A l'instar des classes O et H, la classe S(ou Sugar), apparue pen­dant la Première Guerre mondiale, était encore importante au sein de l'US Navy, en décembre 1941, lors de l'entrée en guerre des États-Unis. Soixante-quatre de ses unités étaient opérationnelles à cette date.

Conçus à l'origine pour servir de sous-marins de défense côtière, les S ne disposaient pas d'une auto­nomie suffisante pour opérer dans le Pacifique - un cas de figure qui n'avait pas été prévu par leurs concepteurs (le Japon, en 1914-1918, était l'allié des Etats-Unis).

Les sous-marins de la classe S avaient été mis au point en réponse un cahier des charges de l'US Navy portant sur un bâtiment capa­ble de succéder aux unités des clas­ses O et R, insuffisamment armées et l'autonomie réduite. A cette épo­que, trois chantiers navals se parta­geaient le marché des sous-marins américains : Holland, Lake et le Navy Yard (les arsenaux de la marine) de Portsmouth. Sur les trois prototypes proposés, seul celui de Lake (le S2) fut rejeté. Au total, vingt-cinq unités constituant le Groupe 1 de la classe S devaient sortir des chantiers Holland entre 1918 et 1922, bientôt suivies de six exemplaires d'une version améliorée formant le Groupe 3. Quant au Groupe 2, il rassembla quinze bâti­ments dérivés du prototype conçu par la marine (dont plusieurs furent construits par Lake), auxquels devaient succéder quatre unités d'une version perfectionnée, formant le Groupe 4. Les bâtiments de ces quatre groupes ne différaient entre eux que par leurs dimensions et (à un moindre degré) leur autonomie. Si tous comportaient une double coque, seuls quatre submersibles du Groupe 1 étaient dotés d'un tube lance-torpilles supplémentaire sur l'arrière.

Six S furent cédés à la Royal Navy au début de la guerre, et un à la marine polonaise (portant le nom de Iastrzah, ce dernier fut coulé, en 1942, par erreur, dans l'Atlantique par des navires de guerre britanni­ques escortant un convoi.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: