Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1914-1918 , Allemagne ,

Classes UC (Allemagne)

Caractéristiques Classe UC I
Déplacement : 168 t en surface et 183 t en plongée.
Dimensions : longueur, 34 m; largeur, 3,20 m; tirant d'eau, 3 m.
Propulsion : 1 moteur Diesel de 90 ch et 1 moteur électrique de 175 ch entraînant 1 arbre.
Vitesse : 6 nœuds en surface et 5 nœuds en plongée.
Autonomie : 1400 km à 5 nœuds en surface et 95 km à 4 nœuds en plongée.
Armement : 12 mines.
Equipage : 16 officiers et matelots.

Construits en 1915 en même temps que les UB I dont ils étaient direc­tement inspirés, les quinze premiers UC (rebaptisés plus tard UC I) étaient plus longs de 6 m par rap­port à leurs modèles. Destinés exclu­sivement au mouillage des mines, ils étaient dépourvus de tubes lance­torpilles. De petites dimensions, ils étaient particulièrement adaptés à la pose de mines dans les eaux territo­riales britanniques - une entreprise périlleuse lorsqu'il s'agissait de péné­trer très avant dans les estuaires anglais et écossais. Le mouillage des mines s'effectuait par le biais de six tubes disposés axialement, au niveau de la quille, en avant de la dérive. Inclinés vers l'arrière d'environ 30°, ces tubes pouvaient contenir chacun deux mines flottantes avec leurs cra­pauds de mouillage. Les submer­sibles devaient ralentir leur course au moment du largage. Leurs missions étaient si dangereuses qu'un seul UC I devait survivre à la guerre (au moins deux unités de la classe furent cou­lées par leurs propres mines).

Les Allemands s'étant vus dans l'obligation en 1915 - sous la pres­sion de l'opinion internationale - de limiter leurs opérations sous-marines, le mouillage de mines revêtit pour eux une importance accrue. De nou­veaux submersibles spécialisés dans ce type de mission furent réclamés par l'Amirauté et une nouvelle classe - les UC II - fut mise en chantier. Propulsée par deux hélices et longue de 49,40 m (soit 15 m de plus que les UC I), la nouvelle variante dépla­çait 493 t en plongée. Chacun de ses six tubes pouvait contenir une mine supplémentaire grâce à l'élargisse­ment de la quille. Les UC II devaient être équipés par la suite d'un canon de 88 externe et de trois tubes lance-torpilles.

Deux de ces tubes furent montés à l'extérieur de la coque « résis­tante », de part et d'autre de la proue, le troisième étant installé à l'intérieur, orienté vers l'arrière, immédiatement en avant de la barre de plongée et du gouvernail. Sur les soixante-quatre UC II construits (UC-16 à UC-79), quarante-trois furent perdus. Ils furent suivis par la classe UC III, dont les vingt-cinq unités devaient se révéler plus rapi­des et plus stables en surface. Plus puissamment armés, les UC III étaient dotés d'un canon de 105.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: