Missile sol-air « Gainful » / 2K12 kub (Union Soviétique / Fédération de Russie)

Caractéristiques SA-6 « Gainful »
Dimensions : longueur, 6,20 m; diamètre, 33,5 cm; envergure, 1,52 m.
Poids de lancement : 550 kg environ.
Performances : vitesse, Mach 2,8; portée maximale, 22-30 km ; portée à basse altitude, 60 km environ; plafond maximal, 18 000 m au plus suivant la version.

Le SA-6, répertorié par l'OTAN sous le nom de « Gainful », a été vu pour la première fois à Moscou en 1967, et c'est au Proche-Orient, en 1973, que les armées syriennes et égyptiennes l'ont étrenné. Il s'est montré l'un des systèmes de défense antiaérienne les plus efficaces de la campagne et a contraint l'aviation israélienne à voler à basse altitude, ce qui l'a rendue vulnérable aux missiles portables SA-7 et aux canons automoteurs de 23 mm ZSU­23-4. Le « Gainful » a connu un grand succès à l'exportation. Le « Gainful » a été aussi utilisé durant la première guerre du gold ainsi que durant les conflits en Yougoslavie. 
Dans l'armée soviétique, les SA-6 étaient déployés par régiments, avec, pour chacun, un poste de contrôle doté de deux radars de veille « Long Track », d'un radar de détermination d'altitude « Thin Skin » et de cinq batteries de SA-6. Chaque batterie de SA-6 possèdait un véhicule de tir et de contrôle radar « Straight Flush » et deux ca­mions d'approvisionnement ZIL-131 (6 x 6) chargés par grue. Le châs­sis du SA-6 est dérivé de celui du ZSU-23-4. La cabine d'équipage est à l'avant, le lanceur au milieu, le moteur et les transmissions à l'arrière. L'équipement standard comporte une protection NBC (Nucléaire, Bactériologique, Chimi­que) et un système de visée de nuit, mais l'ensemble n'est pas amphibie. Les trois missiles sont placés sur une platine qui peut pivoter à 360° et qui permet une élévation d'envi­ron + 85°.
En déplacement nor­mal, le lanceur est en position hori­zontale, braqué vers l'arrière. Le SA-6 lui-même mesure environ 6,20 m de long pour 33,5 cm de diamètre. Son envergure de queue est de 1,52 m et son poids de lance­ment de 550 kg, dont 80 kg de tête explosive. A la mise à feu, il est propulsé par un moteur-fusée qui lui permet d'atteindre Mach 1,5. Après quoi, un statoréacteur prend le relais et amène sa vitesse à un maximum de Mach 2,8. La version de base a une portée de 22 000 m au plus; elle est opérationnelle de 100 m à 9 000 m d'altitude. La mise en œuvre du SA-6 se fait comme suit : le radar « Long Track » détecte la cible et transmet ses paramètres (position, altitude, dis­tance) à la batterie de SA-6, dont le radar « Straight Flush » entre en action. Ce radar est monté sur un châssis similaire à celui qui sup­porte le missile. Ses fonctions com­prennent : recherche limitée, détection-acquisition à basse alti­tude, poursuite et illumination de la cible, guidage, pilotage et suivi du missile.
En présence d'un appareil ennemi, le « Straight Flush » se ver­rouille sur lui et l'illumine à l'aide de ses radars secondaires, puis il passe en ondes continues et reste en contact constant avec le missile lancé. Le guidage jusqu'en phase finale est de type semi-actif. La tête explosive est équipée d'une fusée à impact mais également d'un radar de proximité, et l'objectif peut donc être détruit sans contact direct.
Aujourd'hui, le SA-6 est toujours utilisé dans le monde. Le Gainful a été amélioré au fil du temps notamment le système d'acquisition ainsi que les radars. 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: