Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Russie ,
Beriev Be-2 (MBR-2) (Union Soviétique) 
 
Beriev Be-2

Caractéristiques MBR-2 bis 

Type : hydravion de reconnaissance à court rayon d'action (équipage de 4 à 5 hommes).
Moteur : AM-34NB de 12 cylindres en ligne à refroidissement par liquide de 860 ch.
Performances : vitesse maximale à 2 000 m, 248 km/h; plafond pratique, 6 000 m; distance franchissable maximale, 1 400 km
Poids : maximal au décollage, 4 245 kg.
Dimensions : envergure, 19 m; longueur, 13,50 m; surface alaire 55 m².
Armement : 1 mitrailleuse manuelle de 7,62 mm montée sur affût extérieur à l'avant, et 1 auto de même calibre dans la tourelle dorsale située à mi-coque; 300 kg de bombes, de mines ou de grenades sous-marines accrochées sous les ailes.

N'ayant jamais sérieusement envi­sagé la possibilité d'être engagée dans une guerre maritime totale avec une grande puissance, l'Union soviétique n'accorda que peu d'importance aux hydravions mili­taires dans les années trente, épo­que à laquelle l'ensemble de sa force aérienne était en retard sur les autres pays en ce qui concernait la technologie moderne. Seuls les tra­vaux de G.M. Beriev avaient attiré l'attention des autorités compéten­tes, et ce furent ses modèles, anciens et récents, qui constituèrent la quasi-totalité des hydravions mis en oeuvre par le VVS-VMF pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le MBR-2 (plus tard redésigné Beriev Be-2) effectua son vol initial en 1931, et il fut alors considéré comme un appareil moderne selon les normes internationales en vigueur. C'était un petit monoplan monomoteur à la coque en bois qui répondait exactement aux besoins des unités côtières de la mer Balti­que et de la mer Noire, bien qu'il pût également être utilisé avec des skis ou un train d'atterrissage à roues.

Le début de la Seconde Guerre mondiale précipita la mise au point d'une nouvelle version, le MBR-2 bis, qui était propulsé par un AM-34 de 860 ch au lieu du M-17 de 680 ch monté sur la série précédente ; une capacité accrue du réservoir portait la distance fran­chissable de 960 km à 1 400 km. Pour les opérations de reconnais­sance maritime au-dessus de la Bal­tique et de la mer Noire et sur le lit­toral nord de l'océan Arctique, ce modèle fut considéré comme une bonne solution d'attente avant l'entrée en service d'un nombre important de MBR-6 (Be-4) et, en 1942, le VVS-VMF en prit en compte environ 1 500 exemplaires.

Cet appareil fut ainsi l'hydravion soviétique à court rayon d'action le plus utilisé pendant les trois pre­mières années du conflit, l'une de ses tâches principales étant le sau­vetage en mer d'aviateurs abattus ; cependant, avec un armement défensif symbolique et des perfor­mances très moyennes, le MBR-2 représenta une proie facile pour les avions de la Luftwaffe.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: