Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,
Blohm und Voss Bv 222 Wiking (Allemagne) 
 
Blohm und Voss Bv 222 Wiking

Caractéristiques Blohm und Voss Bv 222C-0 

Type : hydravion de transport et de reconnaissance à long rayon d'action (équipage de 11 à 14 hommes).
Moteurs : 6 Junkers Jumo 207C Diesel de 12 cylindres en ligne de 1 000 ch.
Performances : vitesse maximale à 5 000 m, 390 km/h; vitesse ascensionnelle initiale, 144 m/mn ; plafond pratique, 7 300 m; distance franchissable, 6 100 km.
Poids : à vide, 30 680 kq ; maximal au décollage, 50 000 kg.
Dimensions : envergure, 46 m; longueur, 37 m; hauteur, 10,90 m; surface alaire, 255 m².
Armement : 1 mitrailleuse de 13 mm à l'avant, 1 canon de 20 mm dans la tourelle dorsale avant et dans les 2 tourelles situées sur les ailes et 4 mitrailleuses de 13 mm dans les hublots de la cabine; utilisé comme avion de transport, le Bv 222 pouvait accueillir quelque 92 hommes avec leur armement complet.

Le Blohm und Voss Bv 222 Wiking à six moteurs fut le plus gros hydra­vion produit pendant la Seconde Guerre mondiale ; mis au point en 1936 pour la Deutsche Lufthansa qui avait besoin d'un avion de transport de vingt-quatre passagers pour ses lignes de l'Atlantique Nord et Sud, le premier prototype Bv 222 V 1 ne prit l'air que le 7 septembre 1940, piloté par le Flugkapitàn Helmut Wasa Rodig.

Ses caractéristiques de vol furent jugées satisfaisantes et il accomplit sa première opération pour la Luftwaffe le 10 juillet 1941, entre Hambourg et Kirkenes (Nor­vège), avec un équipage civil. Habituellement escorté par deux chasseurs Messerschmitt Bf 110, le Bv 222 Vl, qui était propulsé par six Bramo Fafnir en étoile, com­mença alors à effectuer des vols réguliers au-dessus de la Méditerra­née pour ravitailler les forces alle­mandes en Afrique du Nord.

A plu­sieurs occasions, il n'échappa que de justesse aux chasseurs alliés, ce qui mit en évidence la nécessité de l'équiper d'un armement défensif ; le second prototype et les suivants furent donc dotés de plusieurs pos­tes de tir, tandis que le Bv 222 V 1 recevait sept mitrailleuses de 7,92 mm et de 13 mm et une gon­dole montée sous chaque aile avec deux mitrailleuses de 13 mm. Le Bv 222 V3 possédait des tourelles situées en haut des ailes entre les moteurs extérieurs, munies d'un canon de 20 mm.

En mars 1943, sept prototypes de transport avaient été réalisés, qui mettaient en oeuvre différentes combinaisons d'arme­ment; ils servirent tous en Méditer­ranée au sein de la Lufttransport­staffel See 222, mais deux furent abattus par des chasseurs et un troi­sième coula après avoir heurté une bouée en se posant à Athènes.

Les hydravions restants, le Bv 222 V2, le Bv 222 V4 et le Bv 222 V5, furent transformés pour la reconnaissance maritime et volèrent avec le Flie­gerführer Atlantik; quelques-uns mirent en oeuvre le radar de veille FuG 200. Le Bv 222 V3 et le Bv 222 V5 furent détruits par les chasseurs alliés en juin 1943 alors qu'ils mouillaient à Biscarosse, et un autre appareil fut abattu par un Avro Lancaster au-dessus du golfe de Gascogne au mois d'octobre sui­vant.
Le Bv 222 V7 constitua le pro­totype de la version de série Bv 222C, construite à cinq exem­plaires pourvus de six moteurs Jun­kers Jumo 205D ou 207C Diesel à cylindres en ligne de 1 000 ch, et d'un armement comprenant au total trois pièces de 20 mm et cinq de 13 mm.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: