Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,
Dornier Do 17, Do 215 et Do 217 (Allemagne) 
 
dornier_do_17z

 Caractéristiques Do 17Z-10 Kauz II 

Type : chasseur de nuit triplace.
Moteurs : 2 Bramo 323P de 9 cylindres en étoile à refroidissement par air de 1 000 ch.
Performances : vitesse maximale à 4 000 m, 415 km/h; vitesse ascensionnelle initiale, 290 m/mn ; plafond pratique, 6 650 m; distance franchissable normale, 1 270 km.
Poids : à vide, 5 150 kq ; maximal au décollage, 8 445 kg.
Dimensions : envergure, 18 m; longueur, 16 m; hauteur, 4,55 m; surface alaire, 55 m².
Armement : 2 canons MG FF de 20 mm, 4 mitrailleuses MG 17 de 7,92 mm à l'avant et jusqu'à 4 mitrailleuses MG 17 de 7,92 mm en positions latérale, dorsale et ventrale.

Le début des bombardements de la RAF sur l'Allemagne en mai 1940 prit la Luftwaffe au dépourvu, car elle ne disposait pas d'une force de chasse de nuit organisée; cette carence fut cependant rapidement comblée par la mise en oeuvre des Messerschmitt Bf 110 et des Junkers Ju 88C, tandis que la possibilité était également étudiée de modifier d'autres types de bombardiers pour les déployer comme chasseurs de nuit.
Un Dornier Do 17Z-3 standard fut équipé à cet effet du nez d'un Ju 88C-2, avec pour armement un canon MG FF de 20 mm et trois mitrailleuses MG 17 de 7,92 mm. Baptisée Do 17Z-6 Kauz I, cette ver­sion ne se révéla pas satisfaisante et dut être abandonnée.

Un second projet fut élaboré, qui consistait à monter un avant entièrement neuf, doté de deux canons de 20 mm et de quatre mitrailleuses de 7,92 mm ainsi que d'un dispositif de détec­tion infrarouge (Spanner Anlage) qui fonctionnait en association avec un écran de visée Q-Rohr.

L'appa­reil ainsi obtenu, le Do 17Z-10 Kauz II, fut construit à raison de neuf exemplaires, qui servirent quelque temps à la fin de l'année 1940 dans le I./Nachtjagd­geschwader 2; le système infrarouge s'avéra cependant trop sensible pour une utilisation opérationnelle, et les travaux de transformation des Do 17 s'arrêtèrent là.

Le Do 215 subit une conversion analogue et donna lieu au Do 215B-5, égale­ment pourvu de deux canons et de quatre mitrailleuses; cette variante fut d'abord versée au 4./NJG 2, au cours du printemps de 1941, afin d'effectuer des incursions au-dessus des bases de bombardiers britanniques. Comme ces appareils obtinrent d'assez bons résultats (18 bombardiers de la RAF furent abattus par des chasseurs de péné­tration allemands entre avril, et juin 1941), de nouveaux exemplai­res furent fournis au L, III et IV./NJG 1, et aux I. et IL/NJG 2 plus tard dans l'année.

La produc­tion des versions de chasse de nuit du Dornier Do 217 bénéficia d'un soin plus particulier ; la première de ces versions, le chasseur de pénétration Do 217J-1, entra en ser­vice pendant l'été de 1942, suivie par le chasseur de nuit Do 2171-2, qui était muni d'un radar Liechtens­tein BC. Un petit nombre de ces avions furent mis en oeuvre par le NJG 1 et le NJG 2, mais ils équipè­rent en totalité le NJG 3 et le III./NJG 4. La dernière variante de ce modèle, le Do 217N, donna nais­sance à de nombreux dérivés dont l'un, le Do 217N-1/U3, fut souvent doté de quatre canons de 20 mm tirant vers le haut.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: