Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1914-1918 , Allemagne ,

Junkers (premiers avions) (Allemagne)



Caractéristiques Junkers J I
Type : biplace d'appui rapproché.
Moteur : 1 moteur à pistons à 6 cylindres en ligne Benz Bz.IV de 200 ch.
Performances : vitesse maximale, 155 km/h ; autonomie, 2 h.
Poids : à vide, 1766 kg; maximal au décollage, 2 176 kg.
Dimensions : envergure, 16 m; longueur, 9,10 m; hauteur, 3,40 m; surface alaire, 49,40 m².
Armement : 2 mitrailleuses fixes LMG 08/15 de 7,92 mm tirant vers l'avant et 1 mitrailleuse amovible Parabellum de 7,92 mm tirant vers l'arrière.

En 1910, l'ingénieur allemand Hugo Junkers fit breveter un avion en forme d'aile volante qui ne prit jamais l'air, mais dont la voilure en porte-à-faux, de grande épaisseur, devait être réutilisée par la suite pour la mise au point du Junkers J 1, lequel prit l'air pour la première fois le 12 décembre 1915. Recouvert de tôle, le J 1 se présentait comme un monoplan à aile médiane cantilever. Six machines pratiquement identi­ques et baptisées J 2 furent assem­blées en 1916 avec un armement constitué d'une mitrailleuse LMG 08/15 de 7,92 mm.

Impressionné par les techniques de construction mises en ceuvre par Junkers, le secrétariat à l'aéronauti­que allemand lui demanda de réali­ser un biplan blindé - le futur Jun­kers J 4. Entré en service à l'automne 1917 sous l'appellation de J I, ce biplace d'appui rapproché était pro­pulsé par un moteur Benz Bz.IV de 149 kW (200 ch) et revêtu d'ûne tôle en alliage léger. Installés dans un véritable baquet blindé, le propul­seur et l'équipage se trouvaient ainsi à l'abri du feu des armes légères, ce qui explique la faveur dont le J I jouissait auprès des aviateurs alle­mands. Ce modèle devait être fabri­qué en 227 exemplaires.

Junkers se consacra ensuite au développement d'une nouvelle série de monoplans à aile basse cantile­ver, dont le modèle de base, le J 7 (apparu en 1917), allait servir de prototype au chasseur monoplace J 9. Propulsé par un moteur B.M.W. de 185 ch et armé vers l'avant de deux mitrailleuses LMG 08/15, ce dernier fut construit en un petit nom­bre d'exemplaires sous la désignation militaire de D I.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: