Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Hansa-Brandenburg C I et Phönix C I (Allemagne / Autriche-Hongrie)

Caractéristiques C I Srs 169 (variante autrichienne Ufag sous licence)
Type : biplace de reconnaissance armé.
Moteur : 1 moteur à pistons de 6 cylindres Benz Bz. IV de 220 ch.
Performances : vitesse maximale, 158 km/h; plafond pratique, 6 000 m.
Poids : à vide, 820 kg; maximal au décollage, 1 320 kg.
Dimensions : envergure, 12,25 m; longueur, 8,45 m; hauteur, 3,33 m.
Armement standard : 1 mitrailleuse Schwarzlbse de 8 mm montée sur un affût mobile à l'arrière de l'habitacle.

Constituant l'un des premiers appa­reils conçus par Ernst Heinkel (qui travaillait alors pour le compte de la Hansa und Brandenburgische Flugzeug-Werke GmbH), le Hansa­Brandenburg C I fut construit en un très grand nombre d'exemplaires pour son époque - non seulement par la firme mère, mais également sous licence par la société autri­chienne Phönix und Ufag. Biplan à deux rangées de mâts de conception classique, le C I était réalisé en bois et en toile et disposait d'un empen­nage contreventé. Son fuselage pro­filé comportait un unique habitacle à l'air libre pour le pilote et l'observateur-mitrailleur. Le train d'atterrissage, enfin, comprenait une béquille de queue.

Entré en service en 1916, le C I fut employé de façon intensive par l'aéronautique militaire austro­hongroise, et ce jusqu'à la fin de la guerre, avec des moteurs dont la puissance variait de 160 à 230 ch et des armements très divers. Consis­tant initialement en une mitrailleuse montée sur affût mobile à l'arrière de l'habitacle, l'armement de l'appareil fut bientôt complété, sur certaines versions, par une seconde mitrail­leuse tirant vers l'avant. Quelques machines furent utilisées à des mis­sions d'attaque au sol, pour les­quelles elles étaient armées de bombes légères à fragmentation et d'engins incendiaires installés sur des râteliers sous le fuselage ou le plan de voilure inférieur.

La firme de constructions aéro­nautiques austro-hongroise Phönix Flugzeug-Werke avait commencé par construire sous licence des avions Albatros et Brandenburg avant de produire des appareils conçus par son propre bureau d'études. Le pre­mier d'entre eux fut le biplan biplace polyvalent armé Phönix C I, en fait directement inspiré du Hansa-Bran­denburg C II, que la firme avait construit sous licence.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: