Tagged under: 1914-1918 , Royaume Uni ,

Handley Page 0/100 et 0/400 (Royaume-Uni)

Caractéristiques Handley Page 0/400
Type : bombardier lourd.
Moteurs : 2 moteurs à pistons Rolls-Royce Eagle VIII de 12 cylindres en V de 360 ch.
Performances : vitesse maximale, 156 km/h; plafond pratique, 2 590 m; autonomie, 8 h.
Poids : à vide, 3719 kg; maximal au décollage, 6 350 kg.
Dimensions : envergure, 30,48 m; longueur, 19,16 m ; hauteur, 6,71 m; surface alaire, 153,10 m2.
Armement : jusqu'à 5 mitrailleuses Lewis de 7,7 mm sur affûts pivotants, et une charge de bombes maximale de 907 kg.

Conçu en un temps record en réponse à une spécification émise en décembre 1914 par l'Amirauté bri­tannique concernant un bombardier­patrouilleur bimoteur, le Handley Page 0/100 devait constituer le plus gros aéroplane jamais construit en Grande-Bretagne.

Le 0/100 était propulsé par deux moteurs Rolls-Royce Eagle II de 266 ch logés dans des nacelles blin­dées installées entre les deux plans, très près du fuselage. Le premier prototype comportait un habitacle fermé et vitré dont le plancher et les cloisons étaient protégés par des plaques de blindage. Testé en vol pour la première fois le 17 décem­bre 1915, le 0/100 afficha des per­formances insuffisantes. Le second prototype reçut alors un poste de pilotage à l'air libre et à deux pla­ces (un poste de tir étant prévu dans la pointe avant) ; les plaques de blin­dage de l'habitacle et une bonne partie de celles des fuseaux moteurs furent démontées, et les moteurs (à refroidissement par eau) furent pour­vus de nouveaux radiateurs.

Constitué en août 1916, le premier squadron équipé de Handley Page 0/100 fut engagé sur le front occi­dental, en France, à la fin du mois d'octobre ou au début du mois de novembre; il devait effectuer son premier raid de bombardement dans la nuit du 16 au 17 mars 1917 contre un noeud de communication ferroviaire allemand.

Livré à partir du début de l'année 1918, le 0/400 différait du 0/100 par ses moteurs Rolls-Royce Eagle plus puissants, son système d'alimentation en carburant plus performant et son nouveau dispositif de démarrage des propulseurs à air comprimé. Si la production du Handley Page 0/100 ne dépassa pas quarante-six unités, le 0/400 entra en service avant le terme du conflit : 40 machines de ce type bombardèrent plusieurs objec­tifs du bassin de la Sarre dans la nuit du 14 au 15 septembre 1918, la charge offensive de certains appa­reils comprenant une bombe de 750 kg (la plus lourde jamais mise en oeuvre par l'aviation britannique au cours de la guerre).

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: