Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1914-1918 , Russie ,

Sikorsky (premiers avions) (Russie)

Caractéristiques Sikorsky Ilia Mouromiets B
Type : bombardier lourd.
Moteurs : 4 moteurs à pistons Salmson de 150 ch.
Performances : vitesse maximale, 100 km/h ; plafond pratique, inconnu; distance franchissable, 420 km.
Poids : à vide, 3600 kg; maximal au décollage, 4 850 kg.
Dimensions : envergure, 34,50 m; longueur, 19 m; surface alaire, 150 m2.
Armement : 10 bombes de 16 kg et diverses armes défensives.

Après ses premières expériences - infructueuses - dans le domaine des voilures tournantes, l'ingénieur russe Igor Sikorsky décida de se consacrer aux avions et se lança dans le déve­loppement d'une série d'appareils expérimentaux désignés S- (1 à 5). Le plus réussi de ces aéroplanes fut le S-2, qui effectua un premier bond de douze secondes en 1910. Ces premières réalisations valurent à Sikorsky d'être engagé en 1912 par les ateliers de construction de wagons russo-baltiques (RBVZ). Là, il s'attela immédiatement à la mise au point du premier quadrimoteur jamais construit au monde, le Russ­kii Vitiaz (chevalier russe). Le pre­mier des quatre-vingts avions de ce type assemblés quitta le sol pour la première fois en janvier 1914, avant d'établir le 12 février suivant un record du monde en emportant seize personnes à une altitude de 2 000 m. Perfectionnés à mesure qu'ils sor­taient des chaînes, ces premiers appareils de série présentèrent de nombreuses différences entre eux et furent dotés de divers propulseurs (certains exemplaires furent équipés de plusieurs types de moteurs).

Parmi les autres machines fabri­quées au cours de la guerre par  Sikorsky figurèrent le S-16, un biplan de reconnaissance biplace dont la propulsion était assurée par un moteur Gnome rotatif de 80 ch, et le S-20, un monoplace de recon­naissance entré en service en 1917 et propulsé par un Le Rhône rotatif de 110 ch. Cet appareil devait être le dernier à avoir été réalisé en Rus­sie par Sikorsky avant son départ pour les États-Unis à la suite de la révolution de 1917.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: