Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Japon ,

 


Mitsubishi Ki-15 (Japon)

Caractéristiques Mitsubishi Ki-15-1
Type : biplace de reconnaissance.
Moteur : 1 Nakajima Ha-8 en étoile de 640 ch.
Performances : vitesse maximale, 480 km/h à 4000 m; vitesse de croisière, 320 km/h à 5 000 m; plafond, 11 400 m; autonomie, 2 400 km.
Poids : à vide, 1 400 kg ; maximal au décollage, 2 300 kg.
Dimensions : envergure, 12 m; longueur, 8,70 m; hauteur, 3,35 m; surface de l'aile, 20,36 m².
Armement : toutes versions, 1 mitrailleuse pivotante de 7,7 mm à l'arrière du cockpit.

En juin 1935, l'armé impériale japo­naise présente ses spécifications pour un avion biplace de reconnaissance, et Mitsubishi répond avec un mono­plan aile basse cantilever : le Mitsu­bishi Ki-15.
Les essais en vol se déroulèrent sans difficultés, et l'appareil fut mis en production sous la dénomination officielle d'« avion de reconnaissance de l'armée Type 97 modèle I».
En mai 1937, un an après le premier vol, des exem­plaires de production furent livrés à l'armée.

Peu avant, les observateurs mili­taires occidentaux auraient dû avoir quelques prémonitions concernant la maîtrise technologique croissante des Japonais en matière aéronautique. En effet, le second prototype, civil, éta­blit un nouveau record du monde de temps de vol entre le Japon et la Grande-Bretagne.

Le Ki-15-I militaire fut livré à temps pour avoir un impact signifi­catif dans les opérations contre la Chine. Sa grande vitesse lui donnait en effet toute liberté dans le ciel, jusqu'à ce que la Chine introduise le Polikarpov I-16.
Mais des plans avaient déjà été dressés pour amé­liorer les performances du Ki-15-I, par l'installation d'un nouveau moteur Mitsubishi Ha-26-I, d'un maître-couple inférieur et dévelop­pant 900 ch. Cette installation per­mettait de supprimer le défaut majeur de l'appareil, qui résidait dans la faible visibilité vers l'avant en raison de l'encombrement du moteur Nakajima. La nouvelle ver­sion entra en production en septem­bre 1939, sous la dénomination de Ki-15-II, mais avant, la marine japo­naise, impressionnée par les perfor­mances de cet avion, avait com­mandé 20 exemplaires du Ki-15-II sous la dénomination officielle d'« avion de reconnaissance de la marine, Type 98 modèle I», la dési­gnation chez Mitsubishi étant C5MI.
La marine reçut par la suite 30 avions C5M2, à peu près identi­ques hormis l'installation d'un moteur encore un peu plus puissant : le Nakajima Sakae 12 de 950 ch.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: