Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1914-1918 , Allemagne ,

Monoplans Fokker (Allemagne)

Caractéristiques
Type : chasseur monoplace.
Moteur : 1 Oberursel U I rotatif de 9 cylindres de 100 ch.
Performances : vitesse maximale au niveau de la mer, 140 km/h ; montée à 3 000 m en 30 mn; plafond pratique, 3 500 m; autonomie, 1 h 30 mn.
Poids : à vide, 400 kg ; maximal au décollage, 610 kg.
Dimensions : envergure, 9,52 m; longueur, 7,20 m ; hauteur, 2,79 m; surface alaire, 16 m2.
Armement : habituellement 1 (quelquefois 2) mitrailleuses synchronisées 08/15 de 7,92 mm tirant vers l'avant.

Les monoplans Eindecker (littérale­ment :« une aile ») d'Anthony Fok­ker reflétaient sa philosophie en matière de conception d'avions, c'est-à-dire qu'ils étaient maniables et qu'ils possédaient une mitrail­leuse synchronisée d'une qualité acceptable. Le prototype du M 5k était en fait une copie approxima­tive du monoplan d'avant-guerre Morane-Saulnier Type H; il effectua son vol initial en 1914 et fut cons­truit en série au début de l'année 1915 sous la désignation de E I. Fokker équipa ce modèle d'une mitrailleuse 08/15 de 7,92 mm, munie d'un dispositif de synchroni­sation mis au point par les ingé­nieurs Luebbe, Heber et Leimber­ger. Fokker lui-même fit plusieurs vols de démonstration dans des uni­tés opérationnelles en mai 1915, et deux mois plus tard, onze aviateurs de la Feldfliegerabteilung (FlAbt) 62 à Douai opéraient sur E I, dont le Leutnant Oswald Boelcke ; un autre pilote célèbre, Immelmann, devait bientôt commencer à voler sur E I.Le E I fut en quelque sorte un avion de fortune, dont on entreprit la fabrication de façon précipitée en le dotant d'un moteur rotatif Ober­ursel de 80 ch, et il fut rejoint sur le front par le E II, dont on avait réduit la surface alaire pour essayer de gagner en vitesse ; cette modifi­cation rendit en fait l'avion plus dif­ficile à piloter, ce qui le fit moins apprécier de ses utilisateurs. Le E III représenta la version la plus répandue de l'appareil ; le premier chasseur arriva sur le front de l'Ouest en août, propulsé par un Oberursel U I de 100 ch, et ce fut aux commandes de ce modèle que des aviateurs comme Boelcke, Immelmann, von Althaus, Bud­decke, Parschau et Wintgens créè­rent bientôt la légende de son invincibilité.

Une nouvelle version, le E IV, fut fabriquée en petit nombre, équipée d'un moteur rotatif à double rangée de cylindres Oberursel de 160 ch, ainsi qu'un exemplaire spécial doté de trois mitrailleuses synchronisées, destiné à Immelmann.
Contrairement à ce que l'on croit généralement, les mitrailleuses armant les Fokker ne satisfaisaient pas les pilotes. Quoi qu'il en soit, les Eindecker eurent assez de quali­tés pour imposer leur domination dans le ciel français pendant pres­que un an.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: