Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1914-1918 , Royaume Uni ,

Sopwith F.1 Camel (Royaume-Uni)

 


Caractéristiques
Type : chasseur monoplace.
Moteur : Bentley B.R.1 rotatif de 9 cylindres à refroidissement par air de 150 ch.
Performances : vitesse maximale à 1 980 m, 187 km/h ; montée à 3 050 m en 9 mn 25 s; plafond pratique, 6 095 m; autonomie, 2 h 30 mn.
Poids : à vide, 443 kg ; maximal au décollage, 667 kg.
Dimensions : envergure, 8,53 m; longueur, 5,64 m ; hauteur, 2,59 m; surface alaire, 21,46 m2.
Armement : 2 mitrailleuses fixes Vickers de 7,7 mm sur le capot, des râteliers pour 4 bombes Cooper de 9,1 kg sous le fuselage.

Construit à la suite du Pup et du Triplane, le Sopwith Camel d'Her­bert Smith ne possédait rien de la grâce naturelle de ses aînés ; en revanche, tout en lui dégageait l'impression de puissance et d'agressivité d'un véritable engin de guerre. Aux commandes d'un tel appareil, on faisait vite la différence entre un pilote expérimenté et un novice. Son aptitude à changer de direction avec une grande rapidité provenait en grande partie de la concentration de l'hélice, du moteur, du pilote, de l'armement et du carburant dans la partie avant de l'appareil, qui mesurait seule­ment 1,80 m; elle avait aussi pour origine un couple moteur et un cou­ple gyroscopique très élevés. Le Biplane F.1 fut d'abord conçu avec un dièdre d'ouverture égale sur les ailes inférieure et supérieure, mais pour faciliter la construction, on décida de faire une aile supérieure plate et de doubler arbitrairément le dièdre de l'aile inférieure, ce qui donna au Camel cet entreplan pointu si facilement reconnaissable. Quant à son nom (« chameau »), il le devait à la « bosse » caractéristi­que qui surmontait la culasse des deux mitrailleuses Vickers, et qui avait l'avantage de remplacer le pare-brise.

Les Camel furent propulsés par différents moteurs : des Clerget de 130 et 140 ch, un Le Rhône de 110 ch, le Bentley B.R.1 de 150 ch et des Gnome Monosoupape de 100 et 150 ch.
Le prototype du Camel, équipé du Clerget 9Z de 110 ch, fut achevé en décembre 1916; des exemplaires destinés au RFC et au RNAS suivi­rent, et les Squadrons 70 et 45 furent les premiers du RFC à être rééquipés, en juillet 1917. A la fin de cette même année, 1 325 F. 1 Camel étaient construits, dont la plupart possédaient soit un moteur Clerget, soit un moteur Le Rhône, et le début de l'année suivante vit le commencement des livraisons de sa variante embarquée, le 2F.1 Camel. La production des Camel se fit pour une grande part en sous-traitance, dans des usines situées aux quatre coins du Royaume-Uni, et avant la fin de la guerre, cet appareil vola sur le front de l'Ouest, en Italie, en mer Égée et dans l'Adriatique. Il fut également utilisé par le contingent de la RAF basé à Arkhangelsk (Rus­sie), par le Groupe d'aviation slavo­britannique et par le 17th Aero Squadron de l'US Air Service basé en France. Parmi les grands pilotes de Camel, citons Raymond Colli­shaw (60 victoires au total), le Major D.R. McClaren (54), le Major W.G. Barker (53) et le Captain H.W. Wollatt (35).

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: