Tagged under: 1939-1945 , Russie ,
Ilyushin Il-2

Ilyushin Il-2 (Union Soviétique) 

Caractéristiques Ilyushin Il-2m3
Type : avion d'attaque au sol biplace.
Moteur : Mikulin Am-38F en ligne à refroidissement par eau développant 1 770 ch (1 320 kW).
Performances : vitesse maximale à 760 m, 404 km/h ; plafond pratique, 5 945 m; rayon d'action, 600 km.
Poids : à vide, 4 525 kg ; maximal au décollage, 6 360 kg.
Dimensions : envergure, 14,60 m; longueur, 11,60 m; hauteur, 3,40 m; surface alaire, 38,54 m².
Armement : 2 canons de 37 mm et 2 mitrailleuses de 7,62 mm dans les ailes; 1 mitrailleuse de 12,7 mm dans l'habitacle arrière; 200 bombes antichars à charge creuse PTAB de 2,5 kg ou 8 roquettes RS-82 ou RS-132.

Robuste, blindé et puissamment armé, l'Ilyushin Il-2 (ou Iliouchine) soviétique réussit là ou le Fairey Battle avait essuyé un échec. Mis en œuvre avec une importante couver­ture de chasse, le « bronirovannyi shturmovik » (avion d'assaut blindé) fut une arme décisive dans la pano­plie soviétique des deux dernières années de la guerre en Europe.

Baptisé « char volant » par l'in­fanterie soviétique, et « schwarzer Tod »(mort noire) par les soldats de la Wehrmacht, le Il-2 était à l'origine un biplace, mais il fut mis en service en tant que monoplace. Cette version affronta la Luftwaffe au moment de l'invasion allemande de l'Union soviétique le 22 juin 1941. Cependant, au cours de ces premiers mois d'une suprématie aérienne allemande quasi-totale, les premiers Il-2 furent fortement criti­qués. On leur reprochait de man­quer de puissance de feu contre les blindés ennemis (leurs objectifs principaux) et d'être très vulnéra­bles face aux chasseurs allemands.

De ce fait, l'avion dut subir d'im­portantes modifications. On agran­dit la vaste « baignoire » blindée qui constituait l'habitacle du pilote pour y loger un mitrailleur arrière servant une mitrailleuse lourde. On remplaça le moteur AM-38 de 1 680 ch (1 253 kW) par un AM-38F de 1 750 ch (1 306 kW), et les deux canons ShVAK de 20 mm montés dans les ailes par des canons VYa de 23 mm à grande vitesse initiale.

Le nouveau biplace Il-2m3 fut mis en service à partir du mois d'août 1942, et, par la suite, les arme­ments, canons, bombes et roquettes, furent l'objet d'améliorations cons­tantes au fur et à mesure que la production augmentait. L'hiver 1943 vit sortir de grandes quantités de Il-2m3 (certaines sources les chif­frent à 12 000) qui restèrent cons­tamment en service jusqu'à la fin de la guerre en Europe, et même au­delà. Leur emploi au combat était presque toujours limité aux attaques à très faible altitude, rarement de plus de 6 m. La tactique préférée consistait à contourner les forces ennemies pour attaquer le faible blindage arrière des chars alle­mands. Il n'était pas rare de ren­contrer des femmes pilotes, et beau­coup de pilotes de « shturmovik » furent décorés de l'étoile d'or, avec le titre de Héros de l'Union soviéti­que. Le Il-2m3 connut une grande faveur auprès de ses équipages, surtout en raison de sa capacité d'encaisser les dégâts au combat.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: