Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1939-1945 , Etats Unis ,
Douglas A-26 Invader

Douglas A-26 Invader (Etats-Unis) 

Caractéristiques Douglas A-26B Invader
Type : bombardier léger triplace.
Moteurs : 2 Pratt & Whitney R-2800-27 en étoile à refroidissement par air développant 2 000 ch (I 492 kW).
Performances : vitesse maximale à 3 660 m, 572 km/h; temps de montée à 3 050 m, 8 mn 6 s; rayon d'action, 2 255 km.
Poids : à vide, 10 147 kg; maximal au décollage, 15 876 kg.
Dimensions : envergure, 21,34 m; longueur, 15,24 m; hauteur, 5,64 m; surface alaire, 50,17 m².
Armement : 6 mitrailleuses fixes de 12,7 mm dans le nez; 2 dans chacune des tourelles ventrale et dorsale ; une charge de bombes de 1 814 kg ; une charge offensive sous voilure de 907 kg ou 16 roquettes de 127 mm.

En 1940, avant même d'avoir reçu une information précise concernant l'évolution de la guerre aérienne en Europe, l'US Army Air Corps émit une spécification concernant un avion d'attaque. Répondant aux sol­licitations des services techniques officiels, la firme Douglas réalisa trois prototypes aux configurations très différentes. Baptisé XA-26, le premier d'entre eux était un bom­bardier d'attaque disposant d'un poste vitré destiné à accueillir le bombardier; le deuxième, désigné XA-26A, était un chasseur de nuit lourdement armé, tandis que le troi­sième était un avion d'assaut pourvu d'un canon de 75 mm. C'est ce der­nier qui fut choisi pour la produc­tion en série et, dénommé A-26B, il fut finalement mis en service.opé­rationnel en Europe auprès de la 9th US Air Force en novembre 1944.

Cette version comportait six mitrail­leuses lourdes dans le nez, parfois renforcées par huit autres sous voi­lure, et il suffisait de bloquer les mitrailleuses de la tourelle dorsale pour obtenir un total de seize mitrailleuses faisant feu vers l'avant !
L'habitacle et les réservoirs de car­burant étaient puissamment blindés pour résister aux tirs des armes por­tatives du sol, et l'avion emportait un total de 1 814 kg de bombes dans la soute.

Évidemment, l'Invader était un appareil d'une grande puissance (et encore davantage quand des roquettes de 127 mm furent ajoutées à sa panoplie) mais, en Europe, il n'eut qu'un succès mitigé en tant qu'avion de soutien tactique. En général, on le considérait comme mal adapté aux opérations lancées depuis des terrains d'aviation situés près du front, à moins que ces ter­rains n'aient été capturés intacts. Ce fut pour cette raison, et vu le temps qu'il fallait pour atteindre la zone des combats en provenance des bases situées loin à l'arrière, que les missions des A-26 furent, en grande partie, limitées à des objectifs fixes tels que des terrains d'aviation ou des ponts. Ces objec­tifs étaient plus efficacement atteints par des bombardiers moyens alors disponibles qui bénéficiaient d'une plus grande autonomie.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: