Tagged under: 1939-1945 , Etats Unis ,

Curtiss P-40 

Curtiss P-40 (Etats-Unis)

Caractéristiques Curtiss P-40N Warhawk
Type : chasseur bombardier monoplace.
Moteur : Allison V-1710-81 à 12 pistons en V à refroidissement par eau développant 1 360 ch (1 015 kW).
Performances : vitesse maximale à 3 200 m, 609 km/h; temps de montée à 4 570 m, 6 mn 49 s; plafond pratique, 11 580 m; rayon d'action, 547 km.
Poids : à vide, 2 722 kg ; maximal au décollage, 5 171 kg.
Dimensions : envergure, 11,38 m; longueur, 10,16 m; hauteur, 3,76 m; surface alaire, 21,92 m².
Armement : 6 mitrailleuses de 12,7 mm dans les ailes; 1 bombe de 454 kg et 2 de 227 kg.

Comptant parmi les chasseurs monoplaces les plus réussis de la fin des années trente, le Curtiss P-40 fut soumis à des modernisations successives. Mais, au fur et à mesure que les appareils déjà mis en service étaient surclassés par des chasseurs plus récents, ils furent mis en ceuvre comme avions d'assaut, obtenant de bons résultats dans ce rôle.

Adopté comme chas­seur standard par l'US Army Air Corps, les Britanniques en achetè­rent également de grandes quan­tités en 1940. Les premiers P-40B, P-40C et Tomahawk furent mis en service en 1941, la première esca­drille de la RAF à en recevoir fut la 112e, stationnée au Moyen-Orient. Les performances du Tomahawk en tant qu'intercepteur furent décevan­tes ; il se montrait inférieur au Hurricane Mk II et fut donc affecté surtout à des attaques au sol, quoi­que son armement de six mitrailleu­ses de petit calibre fût tout à fait insuffisant.

Les Américains offrirent des Tomahawk (et leur équivalent P-40B/C) à la Turquie et à l'Union soviétique, d'autres furent mis en service dans le Pacifique et en Asie du Sud-Est.
Le P-40D avait subi de légères modifications, le moteur Allison était installé dans un nez raccourci, les canons du fuselage enlevés,, et le radiateur déplacé vers l'avant. Il reçut le surnom américain de Warhawk (comme tous les P-40) et de Kittyhawk dans la RAF.

Ce modèle, ainsi que des versions ana­logues, fut construit en très grandes quantitéss jusqu'en 1944. Dès le milieu de 1942, ils reçurent officiel­lement l'appellation de chasseurs bombardiers, transportant trois bombes de 227 kg. Des versions ultérieures étaient capables de met­tre en ceuvre une bombe de 454 kg sous le fuselage.

Particulièrement actifs en Afrique du Nord après la victoire d'El-Alamein et les débar­quements de l'opération Torch, ils participèrent aux campagnes d'Italie.Le moteur Merlin, fabriqué par Packard, fut monté dans les ver­sions américaines P-40F et P-40L, mais le P-40N (dont 5 219 exem­plaires furent construits) reprit le moteur Allison et resta en service jusqu'à la fin de la guerre. Malgré son utilisation intensive en tant que chasseur bombardier, les pilotes ne l'aimaient guère en raison de la mollesse des commandes.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: