Tagged under: 1939-1945 , Royaume Uni ,

Supermarine Spitfire 

Supermarine Spitfire (Royaume-Uni)

Caractéristiques Supermarine Spitfire Mk XVI
Type : chasseur bombardier monoplace.
Moteurs : Packard Rolls-Royce Merlin 266 à 12 pistons en V refroidissement par eau développant 1 720 ch (1 283 kW).
Performances : vitesse maximale 6 705 m, 652 km/h; temps de montée à 6 095 m, 6 mn 42 s; plafond pratique, 1 265 m; rayon d'action sans réservoir supplémentaire, 690 km.
Poids : à vide, 2 457 kg ; maximal au décollage, 4 311 kg.
Dimensions : envergure, 9,96 m; hauteur, 3,85 m; surface alaire, 21,40 m²; longueur, 9,55 m.
Armement : 2 canons de 20 mm ; 4 mitrailleuses de 7,7 mm, ou 2 de 12,7 mm; la charge offensive se composait de 1 bombe de 227 kg et de 2 de 113 kg, ou bien de 4 roquettes de 27,200 kg.

Le Supermarine Spitfire, un des meil­leurs chasseurs jamais construits, fut également largement mis en oeuvre comme avion d'attaque au sol, quoique dans ce rôle il fût dis­tancé par le Hurricane, en raison de sa maniabilité réduite avec des charges extérieures.

Le Spitfire Mk V ayant été adopté comme chas­seur monoplace standard par le Fighter Command en 1941, le Spit­fire Mk VC fut retenu comme chas­seur bombardier, avec des points d'attache pour une bombe de 227 kg sous le fuselage ou deux de 113 kg sous les ailes. La plupart des Spitfire Mk VC comportaient des ailes rognées aux extrémités afin de leur conférer de meilleures perfor­mances à basse altitude, les pilotes n'envisageant pas d'affronter les chasseurs ennemis au-dessus de 1 525 m.

A l'origine, le Spitfire Mk IX, une parade hâtivement mise au point au Focke-Wulf Fw 190A, était conçu pour voler à des altitudes moyennes et élevées. Mais, comme le Spitfire Mk V, il fut aussi construit avec des ailes rognées (Spitfire LF.Mk IX) et mis en service dans vingt-sept esca­drilles de la RAF, au Royaume-Uni, au Moyen-Orient et en Extrême­Orient. Équipé d'un moteur Merlin de 1 720 ch (1 283 kW), ce modèle volait en configuration lisse à la vitesse maximale de 650 km/h.

L'armement normal comportait deux canons de 20 mm, quatre mitrail­leuses de 7,7 mm, deux bombes de 227 kg. Une autre version, le Spit­fire Mk IXE, vit ses armes de petit calibre remplacées par deux mi­trailleuses lourdes de 12,7 mm.Alors que le Spitfire Mk IX avait été une adaptation hâtive du Spit­fire Mk V afin d'y installer le moteur de série Merlin 61/66, le Spitfire Mk VIII fut conçu, dès le début, pour ce moteur et bénéfi­cia de nombreuses améliorations, y compris une roulette de queue escamotable. Ces appareils, équi­pés pour voler sous des climats tro­picaux, furent mis en oeuvre princi­palement en Méditerranée et en Extrême-Orient. La plupart de ces avions faisaient partie d'escadrilles de chasseurs bombardiers.

Le Spitfire Mk XIV, propulsé par le moteur Griffon 65, fut employé comme chasseur et comme chasseur bombardier et mis en service au Royaume-Uni au milieu de l'année 1944. L'un de ses exploits les plus spectaculaires dans ce dernier rôle fut l'attaque la plus importante de la guerre organisée par la RAF pour des chasseurs bombardiers. En effet, le 24 décembre de la même année, trente-trois Spitfire Mk XIV appartenant aux 229e, 453e et 602e escadrilles, chacun transportant une bombe de 227 kg et deux de 113 kg, attaquèrent une rampe de lancement de V-2 aux Pays-Bas.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: