Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1939-1945 , Etats Unis ,

Consolidated B-24 Liberator (Etats-Unis)

Caractéristiques Consolidated PBY-1 Liberator
Type : bombardier et avion de surveillance maritime (équipage de 10 hommes).
Moteurs : 4 Pratt & Whitney R-1830-43 ou -65 en étoile à refroidissement par air de 1 200 ch.
Performances : vitesse maximale à 8 077 m, 449 km/h; temps de montée à 1 219 m, 7,8 mn; plafond pratique, 9 693 m; distance franchissable normale en mission de patrouille, 4 764 km.
Poids : à vide, 16 761 kg; maximal au décollage, 27 216 kg.
Dimensions : envergure, 33,53 m; longueur, 20,50 m; hauteur, 5,46 m; surface alaire, 97,36 m².
Armement : total de 8 mitrailleuses dans les tourelles avant, dorsale et arrière et dans les deux sabords latéraux situés à mi­fuselage; jusqu'à 5 806 kg de bombes, de mines ou de grenades anti-sous-marines.

A partir du moment où il commença à assumer des tâches de reconnais­sance maritime, le Consolidated B-24 Liberator contribua plus que tout autre avion à renverser le cours des événements en faveur des Alliés dans la longue bataille de l'Atlantique, car son très grand rayon d'action lui per­mettait d'aller opérer au-dessus de l'étendue de mer qui séparait les limites respectives des zones patrouillées par les appareils basés à l'est et à l'ouest de l'océan; il pou­vait ainsi interdire aux sous-marins allemands (et aux navires de surface) un vaste secteur maritime dans lequel ces bâtiments avaient jusqu'alors navigué, sans avoir à redouter une attaque aérienne.

La RAF fut la première à utiliser le B-24 pour des missions de ce type : des Liberator Mk I arrivèrent au Royaume-Uni en mars 1941, et le Squadron 120 les réceptionna à Nutts Corner (Irlande du Nord) au mois de juin suivant. Ils furent rejoints en décembre de la même année par le Liberator Mk II (B-24C), puis par le Liberator Mk III (B-24D), ces trois versions équipant finalement un total de seize squadrons de la RAF. Le Coastal Command reçut par la suite des exemplaires du Liberator Mk IV (B-24E), du Liberator GR.Mk V (B-24G), du Liberator GR.Mk VT (B-24G et B-24H) et du Liberator GR.Mk VIII.

Avec plus de mille Liberator déployés par les squadrons de reconnaissance maritime de la RAF sur pratiquement tous les théâ­tres d'opérations, il était inévitable que les exploits réalisés par ces machines restent inégalés dans l'his­toire de la guerre maritime qui se déroula pendant ce conflit.

En novembre 1942, par exemple, les B-24 du Squadron 224 coulèrent dans le golfe de Gascogne deux U-Boote qui manceuvraient pour atta­quer les convois de troupes faisant route vers l'Afrique du Nord dans le cadre de l'opération Torch ; s'ils n'avaient pas été détruits à temps, ces sous-marins auraient fait un nom­bre considérable de victimes parmi les forces anqlo-américaines. Au mois de mars 1945, les Liberator de cinq squadrons de la RAF coulèrent sept U-Boote en l'espace de six jours.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: