Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,

Junkers Ju 287 (Allemagne) 

Junkers Ju 287

Caractéristiques Ju 287 V1 

Type : prototype de bombardier lourd à haute vitesse.
Moteurs : 4 turboréacteurs Junkers Jumo 109-004B-1 de 900 kgp.
Performances : vitesse maximale à 6 000 m d'altitude, 559 km/h ; plafond pratique, 10 800 m; rayon d'action maximal, 1 500 km.
Poids : à vide, 12 510 kq ; maximal au décollage, 20 000 kg.
Dimensions : envergure, 20,11 m; longueur, 18,30 m.
Armement : (pour la version V3) jusqu'à 4 000 kg de bombes; quelques canons en barbette à l'arrière de l'appareil.

Cet appareil de conception révolu­tionnaire est issu d'un projet de bombardier réalisé par l'ingénieur Hans Wocke, en juin 1943, pour le compte de la firme Junkers et sur la demande expresse de la Luftwaffe. Au lieu d'utiliser des ailes conven­tionnelles (comme le conseillait depuis 1935 le professeur A. Buse­marin), Wocke suggéra l'adoption d'une voilure en flèche inversée. Une telle technique contribue à réduire considérablement l'instabi­lité de l'appareil à basse vitesse. 

Afin d'accélérer la construction du prototype Ju 287 V I, les ingénieurs allemands rassemblèrent des élé­ments très hétéroclites : le fuselage d'un Heinkel He 177, l'empennage d'un Ju 388, le train d'atterrissage principal d'un Ju 352 et le train avant d'un Consolidated B-24 Libe­rator pris à l'ennemi.

La construc­tion en fut confiée à Ernst Zindel.

Propulsé par quatre turboréac­teurs Jumo 109-004B-1 et piloté par le Flugkapitïn Siegfried Holzbauer, l'avion effectua son premier vol le 16 août 1944. Le prototype fut également doté de quatre fusées d'appoint largables Walter 109-501 placées au-dessous de chaque tur­boréacteur. Ce prototype n'avait effectué que dix-sept vols quand les autorités militaires allemandes ces­sèrent de donner la priorité aux bombardiers.
Pour des raisons que les historiens militaires ne s'expli­quent toujours pas, le Reichsluft­fahrtministerium changea à nouveau d'avis, en mars 1945, et le pro­gramme de construction fut repris.

A la fin de la guerre, les struc­tures de production furent installées à Podberezje en Union soviétique où bon nombre de techniciens alle­mands furent conduits manu militari et où les essais se poursuivirent jusqu'en 1948.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: