Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,

Heinkel He 162 Salamander (Allemagne) 

Heinkel He 162 Salamander

Caractéristiques Type : monoplace de chasse. 

Moteur : turboréacteur BMW 109-003E de 800 kgp.
Performances : vitesse maximale à 6 000 m d'altitude, 835 km/h ; vitesse ascensionnelle, 1 290 m/mn ; plafond, environ 11 000 m; rayon d'action maximal, 1 000 km.
Poids : à vide, 1 750 kq ; maximal au décollage, 2 700 kg.
Dimensions : envergure, 7,20 m; longueur, 9,05 m; hauteur, 2,55 m; surface alaire, 11,15 m².
Armement : 2 canons MK 108 de 30 mm ou 2 MG 151 de 20 mm.

Malgré tous les efforts que fit l'Alle­magne pour mettre en service le Messerschmitt Me 163 et Me 262 aux cours des six derniers mois de 1944, il est rapidement apparu que la production en série de ces deux appareils exigeait un grand savoir faire technologique et une connaissance des matériaux et des techniques de vol que les ressources de la nation allemande étaient incapables de fournir. L'utilisation de ces deux appareils ne permit pas aux Alle­mands d'endiguer le flot des atta­ques aériennes des Alliés. A partir de ce constat, les autorités militaires allemandes envisagèrent alors la production massive d'intercepteurs à réaction de conception simple et d'un poids léger. 

Les nouveaux appareils devaient répondre aux conditions suivantes : un minimum de matériaux stratégiques et de savoir-faire technique, et un pilo­tage facile. En l'espace de cinp semaines, l'état-major accepta le projet du Heinkel He 162. Aussitôt, plusieurs dizaines de contrats furent passés avec des sous-traitants pour l'assemblage de l'appareil. Les Allemands avaient prévu la cons­truction d'environ deux mille appa­reils par mois jusqu'en mai 1945. Le premier prototype du He 162 prit l'air le 6 décembre 1944.

Cet avion était un monoplace à aile haute droite cantilever et doté d'un turboréacteur monté sur le fuselage. Il possédait un train d'atterrissage tricycle et un empen­nage cantilever supportant deux dérives à ses extrémités. En février 1945, une vingtaine de prototypes furent testés. Avant la fin des essais, les premiers appareils de série sor­taient d'usine. Une première unité opérationnelle, basée à Parchim, la LJC 1, commandée par Herbert Ihlefeldt, fut équipée de He 162A-1.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: