Notice: Undefined offset: 1690 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 1690 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: Etats Unis ,

Missile air-sol à courte portée Boeing AGM-69A (Etats-Unis)
Caractéristiques AGM-69A
Type : missile air-sol stratégique à courte portée.
Dimensions : longueur, 4,26 m en fixation interne et 4,82 m en fixation externe; envergure, 0,76 m; diamètre, 0,44 m.
Poids au lancement : 1 016 kg.
Propulsion : deux moteurs à poudre.
Performances : vitesse, Mach 3,5; portée, entre 56,300 et 80,500 km à basse altitude ou 160,900 et 221,300 km à haute altitude; écart circulaire probable : 457 m.
Guidage : inertiel.
Ogive : tête nucléaire de 170 kt.

En 1964, l'US Air Force entreprend le développement du Boeing AGM-69A SRAM afin de. disposer d'un missile capable d'attaquer les installations militaires situées loin à l'intérieur du territoire ennemi, tout en maintenant l'avion lanceur hors de portée des défenses aériennes. Le missile devait également pôuvoir détruire des objectifs importants protégés par une défense antiaérienne exceptionnellement dense. Les premières livraisons pour le Strategic Air Command débutèrent en 1972. Trois ans plus tard, 1 500 missiles avaient été construits. Environ 1 150 SRAM sont encore opérationnels. Les Boeinq Stratoforteresse B-52G et B-52H en sont les principaux utilisateurs, et peuvent emporter jusqu'à vingt engins chacun. Mais le chargement habituel est de six ou huit SRAM et de quatre bombes thermo-nucléaires à gravité. Le FB-111A de General Dynamics peut emporter six missiles SRAM sans son chargement militaire habituel, et deux avec celui-ci.

Lors de l'attaque, quatre profils de vol peuvent être sélectionnés : semi-balistique du point de largage jusqu'à la cible; guidage altimétrique; largage balistique et guidage inertiel en phase finale; enfin, une combinaison du guidage altimétrique et inertiel. De plus, des changements de cap jusqu'à 180° peuvent être programmés dans le système de guidage interne du missile. La portée dépend entièrement de l'altitude de largage et du profil de vol programmé. Sur l'objectif, la tête militaire détone à l'impact, pour donner une onde de choc, ou à une altitude présélectionnée, afin de profiter de l'effet de souffle des charges nucléaires. Le type d'explosion est choisi en fonction de l'objectif et du niveau de destruction recherché. L'ordinateur du missile peut être reprogrammé à tout moment avant le lancement.

Une mise à niveau le AGM-69B a été proposé à la fin des années 1970, avec un moteur amélioré construit par Thiokol et une ogive W80, mais elle a été annulée en 1978. Divers plans pour mettre une autre système de guidage avec un système anti-radar contre les installations de défense aérienne ou même créer une version air-air, n'aboutirent à rien. Le développement d'une nouvelle arme, le AGM-131 SRAM II , a commencé en 1981, destiné à etre armer sur le B-1B, mais le porgramme a été annulé en 1991 par le président George HW Bush. L'AGM-69A a finalement pris sa retraite en 1993, à cause des préoccupations croissantes concernant la sécurité de son ogive et de son moteur.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: