Notice: Undefined offset: 1690 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 1690 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: Etats Unis ,

Paveway - bombes guidées américaines
(Etats-Unis)
Caractéristiques Paveway I (bombe Mk 82 dotée d'un kit KMU-388A/B)
Type : bombe guidée planante.
Poids au lancement : 272,200 kg.
Performances : portée, entre 1,500 et 18,300 km, selon l'altitude de lancement; précision, de l'ordre de 9,10 m. Ogive : à fragmentation.

Paveway I (bombe Mk 84 dotée d'un kit KMU-351A/B)
Type : bombe guidée planante.
Poids au lancement : 952,600 kg.
Performances : portée, entre 1,500 et 18,300 km, selon l'altitude de lancement; précision, de l'ordre de 8,20 m. Ogive : à fragmentation.

HOBOS (bombe Mk 84 dotée d'un kit KMU-353A/B)
Type : bombe guidée planante.
Poids au lancement : 952,600 kg.
Performances : portée, entre 1,500 et 24,400 km, selon l'altitude de lancement; précision, de l'ordre de 6,10 m.

GBU-15
Type : bombe guidée planante.
Poids au lancement : 1 111 kg.
Performances : portée, entre 1,500 et 82,300 km, selon l'altitude de lancement et selon que le pilote utilise ou non le pod de transmission; précision, moins de 6,10 m.
Ogive : à fragmentation.

GBU-24
Type : bombe guidée planante. 
Poids au lancement : 1 162 kg. 
Performances : portée 12,8 km; précision, moins de 1 m.
Ogive : à fragmentation.

GBU-28
Type : bombe guidée planante. 
Poids au lancement : 2 132 kg. 
Performances : portée 12,8 km, précision, moins de 1 m.
Ogive : à fragmentation.

La mise au point de dispositifs à guidage laser susceptibles d'être adaptés sur des bombes conventionnelles constitua l'une des innovations technologiques en matière d'armements les plus marquantes de la période de la guerre du Viêt-nam. La firme Texas Instruments codéveloppa et, finalement, produisit les « kits » destinés aux bombes à guidage laser de la famille Paveway. Ce programme eut pour résultat de réunir plus de trente technologies différentes, telles que la navigation aérienne, le balisage et l'identification des objectifs ou le guidage de nuit et par mauvais temps, en un seul nouveau type d'armement. Les premières BGL furent testées en 1965, et les huit modèles de la famille Paveway I devaient voir le jour au cours des six années qui suivirent. Si les modules de guidage et de contrôle de trajectoire (adaptés respectivement sur le nez et la queue de la bombe) étaient identiques sur tous les types, la taille des surfaces canard et de l'empennage variaient en fonction des dimensions du projectile employé. L'autodirecteur laser était monté sur un gyroscope à deux axes cerclé d'un anneau. Une fois la bombe larguée, la tête chercheuse, agissant comme une girouette sous l'effet de l'écoulement de l'air à l'intérieur de l'anneau, pointait approximativement en direction de l'objectif. Ce dernier était lui-même illuminé par un désignateur laser aéroporté ou basé à terre; accrochant le faisceau réfléchi par la cible et agissant, par l'intermédiaire de l'ordinateur de bord, sur les surfaces cruciformes, la tête chercheuse de la bombe guidait cette dernière vers son but.

La série de kits équipant les BGL Paveway I comprenait six modèles différents : le kit KMU-342/B était destiné à la bombe à effet de souffle de 340 kg M117; le KMU-351A/B, aux versions à forte et faible traînée de la bombe GP de 907 kg Mk 84; le KMU-370B/B, à la bombe à effet de souffle M118E1 de 1 361 kg; le KMU-388A/B, aux versions à forte et faible traînée de la bombe GP de 227 kg Mk 82; le KMU-420/B, à la bombe de dispersion de 2 227 kg Rockeye Mk 20 Mod de l'US Navy, contenant elle-même 358 sous¬munitions antichars à effet d'éclat de 0,500 kg; et le KMU-421/B, à la bombe à dispersion de 1 907 kg Pave Storm de l'US Air Force, dérivée du dispenseur SUU-54 et contenant près de 1 800 petites bombes à fragmentation antichars de 0,500 kg. Les KMU 342 et 420 devaient cesser d'être produits dans le courant des années soixante-dix, tandis que le KMU-421/B, changeant d'emploi, alla équiper les bombes GP Mk 83 de 454 kg de l'US Navy et de l'US Marine Corps. Utilisées de façon intensive pendant la guerre du Viêtnam, les Paveway I ne peuvent être considérés comme des systèmes de type « fire and forget » à part entière, leur mise en oeuvre nécessitant l'emploi d'un illuminateur; cette dernière contrainte est cependant largement compensée par le fait qu'elles peuvent être utilisées de nuit ou par mauvais temps (à condition que le plafond nuageux ne soit pas inférieur à 750 m). Les avions porteurs de Paveway I n'ont à subir aucune modification : aucune connection électrique, notamment, n'est nécessaire, et les projectiles sont manipulés et chargés comme des bombes classiques.

Une deuxième famille de bombes guidées américaines, les Paveway II, entrèrent en service en 1978. Comportant plusieurs éléments nouveaux, dont des surfaces escamotables dotées de volets améliorant sensiblement la manœuvrabilité, sept kits de guidage différents équipaient cette série de BGL : les GBU-12D/B ou GBU-12F/B (pour bombes GP Mk 82), les GBU 16B/B ou GBU16C/B (pour bombes GP Mk 83), les GBU-10E/13 ou GBU-10F/13 (pour bombes GP Mk 84), destinés aux forces aériennes américaines, et le Mk 13/18UK (pour bombes GP Mk 13/18 de 454 kg), pris en compte par la Royal Air Force.

Une troisième génération de Paveway, les Paveway III, conçues spécialement pour être lancées à très basse altitude et à une grande distance de l'objectif, a été développée et mis en service en 1987 (GBU-24, GBU-27).

Dans le temps où les programmes Paveway étaient menés à bien, la firme Rockwell International mit au point pour le compte de l'US Air Force le Homing Bomb System, ou HOBOS, système de guidage comprenant plusieurs modules adaptables sur des bombes standard de grandes dimensions, notamment un dispositif de poursuite et de repérage à image contraste TV électrooptique, et, ajoutées ultérieurement, des têtes chercheuses TV ou infrarouges permettant une mise en œuvre de nuit ou par mauvais temps. Les kits utilisés portent les désignations KMU-353A/B et KMU-390/B (systèmes à image-contraste TV) et KMU-359/B (infrarouge). Tous trois peuvent être adaptés soit sur une bombe classique Mk 84, soit sur une bombe à effet de souffle Ml 18E1, et se composent d'un module de guidage (monté sur le nez de la bombe), d'un module de contrôle de trajectoire (comprenant l'empennage), et de quatre nervures reliant les deux premiers éléments.

Un autre système encore plus performant que les kits de la série HOBOS, le Modular Glide Weapon System ou GBU-15, a été développé par Rockwell pour le compte des forces aériennes américaines et israéliennes. Le GBU-15 comprend, outre des surfaces cruciformes, un module de contrôle de trajectoire, un module de transmission de données, un dispositif de guidage et une des deux ogives en option. La configuration choisie dépend, entre autres, du type d'objectif à attaquer et des conditions météorologiques. Les têtes chercheuses peuvent être de deux types différents : TV électro-optique ou à visualisation infrarouge. Quant aux ogives, il s'agit soit d'une bombe à faible traînée Mk 84, soit d'un dispenseur de petites bombes à effet d'éclat SUU-54.

La GBU-28 spéciale est appelée « bunker buster ». Développée en hâte lors de la guerre du Golfe de 1991, la fabrication a débuté le 1er février pour une première livraison le 16 février, le premier essai a lieu le 20 février, la livraison de deux bombes sur le théâtre des opérations le 27 et elles sont larguées le jour même. Son corps est dérivé d’un fût de canon d'artillerie de 8 pouces (203 mm). C’est donc avant tout une grosse masse métallique qui, avec son énergie cinétique, est capable de pénétrer jusqu’à 30 m sous terre ou 6 m de béton avant d’exploser.

 

La charge de la bombe comprend 286 kg (630 lb) d’un explosif puissant ; la nature du reste de la charge est classé secret défense, mais est soupçonnée d’être principalement constituée d’uranium appauvri. Le corps de bombe sans kit de guidage est le pénétrateur BLU-113.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: