General Dynamics BGM-109 Tomahawk (Etats-Unis)




Caractéristiques General Dynamics BGM-109 Tomahawk
Dimensions : longueur, 6,40 m, (BGM-109B), 4,88 m (BGM-1091) et 5,94 m (BGM-109K) ; diamètre, 53,3 cm; envergure, 2,54 m (BGM-109B) et 2,62 m (BGM-109I et BGM-109K).
Poids : total, 1 200 kg (BGM-109B), 1 009 kg (BGM-109I) et 1 193 kg (BGM-109K); ogive, 454 kg (BGM-109B), 295 kg (BGM-109I) et 425 kg (BGM-109K).
Performances : vitesse maximale, Mach 0,7; portée, 350 km (BGM-109B), 560 km (BGM-109I) et 510 km (BGM-109K).

C'est en 1972 que fut prise la déci­sion de fabriquer une version tacti­que du missile stratégique mer-mer SLCM. Deux prototypes pouvant être tirés par un tube lance-torpilles furent mis au point : le General Dynamics ZBGM-109 et le LTV ZBGM-110. Après essais, le BGM-109 Tomahawk fut retenu, et les pre­miers modèles de présérie virent le jour en 1977.
Extérieurement, le Tomahawk se différencie peu de l'engin stratégique BGM-109A. Il est par contre doté de l'ogive explo­sive conventionnelle de 454 kg de l'AGM-12C Bullpup B et du radar terminal actif du Harpoon.
La pre­mière partie de la trajectoire est contrôlée par un dispositif de gui­dage à inertie agissant sur les ailet­tes cruciformes placées en queue de l'engin. La phase terminale est simi­laire à celle du Harpoon Block IA, avec une brusque prise d'altitude suivie d'une attaque en piqué.
La poussée initiale est fournie par un moteur-fusée à carburant solide, relayé ensuite par un turboréacteur Teledyne. Le Tomahawk peut être tiré depuis un bâtiment de surface ou depuis un submersible. Les sous­marins nucléaires d'attaque de la classe Los Angeles sont équipés de 12 lanceurs verticaux, montés entre la sphère sonar d'avant et le caisson principal, de façon à conserver l'espace intérieur pour les armes anti-sous-marines.
Sur les bâtiments de surface, le Tomahawk prend place dans des conteneurs­lanceurs blindés ou dans les lanceurs verticaux. La version sous­marine du BGM-109 est devenue opérationnelle à la fin de 1982 et sa version de surface l'est depuis 1984.
Un modèle mer-terre a également été fabriqué pour le compte de l'US Navy, tandis que deux versions air-mer dérivées d'un Tomahawk II amélioré, les BGM-109I et BGM­109K, ont été crée. Elles sont toutes deux équipées d'un système de guidage à inertie et d'une tête chercheuse à infrarou­ges, mais la première est en outre dotée d'un DSMAC.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: