Missile air-air antisatellite Vought ASAT (Etats-Unis)

Caractéristiques ASAT
Dimensions : longueur, 5,40 m; diamètre du fuselage, 0,4445 m (le7 étage) et 0,530 m(2e étage).
Poids de lancement : 1 194 kg.
Performances : vitesse hypersonique ; portée, efficace contre des satellites en orbite de 1 000 km au plus.
Charge militaire : fusée miniature (MV) non explosive à effet d'impact.

Destiné à devenir le fer de lance de l'United States Space Defense Ope­rations Command au sein du réseau Norad (défense aérospatiale nord­américaine), l'ASAT est un missile air-air antisatellite dont la réalisa­tion a été confiée à la firme Vouqht.
Le premier étage de l'engin, basé sur le Boeing Short Range Attack Missile, a un diamètre de 0,4445 m. Il porte deux petites ailettes fixes et trois ailes mobiles de plus grande taille qui assurent le contrôle de la trajectoire pendant la phase atmos­phérique du vol.
Le second étage a un diamètre de 0,503 m. Il est doté d'un moteur Altair III et de petits moteurs auxiliaires à l'hydrazine qui permettent de modifier l'altitude. Son nez renferme un Miniature Vehicle (MV) Vought Project 1005 (dimensions : 305 mm sur 330,2 mm) qui est lancé sur l'objectif lors­que celui-ci est à bonne portée.
L'acquisition de la cible se fait grâce à un senseur intégré à infra­rouges comportant huit petits téles­copes. Le MV, guidé par un système IR extrêmement perfec­tionné, est propulsé en phase d'atta­que par 56 petits moteurs-fusées à carburant solide fixés à l'extérieur de son fuselage et mis à feu successivement.
L'énergie dégagée par la collision suffit à désintégrer le satel­lite ennemi au moment de l'impact, le MV se déplace à envi­ron 49 375 km/h et sa puissance destructrice est équivalente à celle d'un obus tiré par une pièce de marine de 406 mm.
L'ASAT est embarqué sous le ventre d'un McDonnell Douglas F-15 Eagle modifié dont le magasin à munitions de 20 mm a été rem­placé par divers appareils électroni­ques. La modification se fait en moins de six heures. Pour attaquer un satellite en orbite basse, le F-15 vole en ligne droite à altitude cons­tante et il lance son ASAT à vitesse subsonique.
Dans le cas d'un objec­tif en orbite haute, le tir se fera en vol ascensionnel supersonique. Deux formations de 24 appareils avaient été affectées à la lutte antisatellite : le 318e Squadron de chasseurs de la McChord Air Force Base dans l'Etat de Washington et le 48, Squadron de chasseurs de Langley en Virgi­nie. Les premiers essais partiels de tir en vol ont eu lieu en janvier 1984. Le 13 septembre 1985 se produisit la seule destruction d'un satellite (P78-1) par un missile ASAT. L'USAF avait prévu la construction de plus de 112 ASAT. Mais en 1988, les traités internationaux mire fin au ASAT.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: