Série AIM-7 Sparrow (Etats-Unis)

Caractéristiques AIM-7E
Dimensions : longueur, 3,66 m; / diamètre du fuselage, 0,203 m; envergure, 1,02 m.
Poids de lancement : 205 kg.
Performances : vitesse maximale, Mach 4; portée, 30-37 km suivant la vitesse de l'avion lanceur.
Charge militaire : 29,500 kg d'explosifs HE à fragmentation avec fusées de contact, de proximité ou à retardement.

AIM-7F
Dimensions : longueur, 3,66 m; diamètre du fuselage, 0,203 m; envergure, 1,02 m.
Poids de lancement : 228 kg.
Performances : vitesse maximale, Mach 4; portée, 44-70 km suivant la vitesse de l'avion lanceur et la puissance de son radar.
Charge militaire : 39 kg d'explosifs HE à fragmentation avec fusées de contact, de proximité ou à retardement.

AIM-7M
Dimensions : longueur, 3,68 m; diamètre du fuselage, 0,203 m; envergure, 1,02 m.
Poids de lancement : 228 kg.
Performances : vitesse maximale, Mach 4; portée, 44-70 km suivant la vitesse de l'avion lanceur et la puissance de son radar.
Charge militaire : 39 kg d'explosifs HE à fragmentation avec fusées de contact, de proximité ou à retardement.

Sky Flash
Dimensions : longueur, 3,68 m; diamètre du fuselage, 0,203 m; envergure, 1,02 m.
Poids de lancement : 193 kg.
Performances : vitesse maximale, Mach 4; portée, 30-37 km suivant la vitesse de l'avion lanceur.
Charge militaire : 39,500 kg d'explosifs HE à fragmentation avec fusées de contact, de proximité ou à retardement.

Le missile air-air guidé par faisceau d'ondes Sparrow I, dont la mise au point avait commencé en 1951, est entré en service en 1956, dix ans après que le projet, baptisé Hot Shot, eut été confié par l'US Navy à la Sperry Gyroscope.
Sa version améliorée à radar actif, le Sparrow II, dont Douglas avait commencé la réalisation en 1955, fut abandonnée l'année suivante au profit du Spar­row III à radar semi-actif. Mis en service au sein de la marine améri­caine en 1958 et adopté par l'US Air Force en 1960 pour ses nou­veaux chasseurs McDonnell F-110 (appelés plus tard F4), le Sparrow III a fait l'objet de nombreux per­fectionnements.
Le modèle AIM-7E, produit à plus de 25 000 exemplai­res, fut suivi en 1977 par le AIM­7F. Ce dernier, doté d'une bien meilleure enveloppe d'intervention, d'un moteur-fusée plus puissant et d'un système de guidage entière­ment transistorisé, peut être monté sur McDonnell Douglas F-15 Eagle et F-18 Hornet.
Le Royaume-Uni pour sa part s'est lancé depuis 1969 dans un programme de modernisa­tion de l'AIM-7E qui a donné nais­sance au Sky Flash, équipé d'une tête chercheuse monopulse à bande I très supérieure, car mieux proté­gée contre les CME. Livré à la Royal Air Force en 1978, le Sky Flash était à l'origine prévu pour les McDonnell Douglas FG. Mk 1 et FGR. Mk 2, Panavia Tor­nado F. Mk 2.
Le AIM-7M, né en 1982, est la réponse des fabricants américains du Sparrow (Raytheon et GD Pomona) à leurs imitateurs bri­tanniques. Ses performances sont en tout point comparables à celles du Sky Flash.
Le Sparrow a été utilisé à de nombreuses reprises en opérations : au Viêt-nam, par l'US Air Force et l'US Navy, pendant la guerre du Golfe par l'Iran contre l'Irak, et au cours des conflits israélo-arabes postérieurs à 1967. Ses résultats ne furent cependant pas probants, et les Israéliens prétendent même qu'ils préfèrent des missiles à faible portée ou des canons aux engins SARH. Le Sky Flash britannique est en service au Royaume-Uni, bien sûr, mais aussi en Suède (Rb7l).
La version AIM-7F est fabriquée à partir de 1975. Le système de propulsion est à nouveau changé pour augmenter la portée, tandis que le système de guidage est entièrement modernisé (notamment pour être compatible avec les nouveaux radars) et la charge militaire augmentée. Cette version est remplacée en 1982 par le AIM-7M (avec un système de guidage à nouveau complètement modernisé, notamment pour le tir sur des cibles se trouvant à une altitude inférieure à celle du lanceur) puis par le AIM-7P à partir de 1987.
Une version AIM-7R avec un guidage infrarouge pour la phase finale a été abandonnée en 1996.
La production totale dépasse 62 000 exemplaires pour le AIM-7, tandis que les différentes versions du RIM-7 Sea Sparrow ont été construite à plus 9 000 exemplaires.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: