F.S.A. 1949-56

 

 

Et pendant ce temps, sur le terrain...

En 1914, le pioupiou aurait pu partir avec un fusil automatique, peu revinrent comme ils étaient partis, avec un fusil à répétition modèle 1886-1893.

En 1940, le poilu aurait pu partir avec un fusil automatique, beaucoup revinrent sans leur fusil à répétition modèle 1907-1915 modifié 1916.

Après la Libération de 1944, ce fut le fameux fusil à répétition modèle 1936 dont l'industrialisation était au point qui prit la relève et connut, à partir de cette époque, sa période faste. Curieux destin pour une arme de transition étudiée à partir de 1928, suite au retard enregistré dans les études du fusil automatique, mais qui fit toutes les guerres depuis 1940 et dote encore aujourd'hui bon nombre d'unités de réserve.

De 1942 à 1950, l'armée française fit toutes ses campagnes avec des armes étrangères ou le fusil M.A.S. 1936.

Bref, en 1955, à part les F.A. modèle 1949, le soldat français ne connaissait des fusils nationaux que ceux à répétition.

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: