Tagged under: 1939-1945 , Russie ,

Fusils Mosin-Nagant (Union Soviétique)

Image

Caractéristiques
Modèle 1891/30
Calibre : 7,62 mm.
Longueur : 1,23 m.
Longueur du canon : 729 mm.
Poids : 4 kg.
Vitesse initiale : 811 m/s.
Capacité du chargeur : 5 cartouches.


Caractéristiques
Carabine modèle 1938
Calibre : 7,62 mm.
Longueur : 1,01 m.
Longueur du canon : 508 mm.
Poids : 3,47 kg.
Vitesse initiale : 766 m/s.
Capacité du chargeur : 5 cartouches.

Quand l'Armée de terre russe décida, dans les dernières années quatre-vingt du siècle dernier, d'adopter un fusil à chargeur pour remplacer le fusil Berdan, elle retint une arme combinant les meil­leures caractéristiques de deux modèles différents, l'un conçu par les frères Nagant, l'autre par le capitaine russe Mosin. Il en résulta le Mosin-Nagant 1891, avec lequel l'armée du Tsar livra ses dernières batailles jusqu'en 1917. Après les bouleversements de 1918, la nou­velle armée Rouge se dota à son tour du modèle 1891 et le conserva pendant de longues années.


Ce fusil tirait une cartouche de 7,62 mm. C'était une arme de bonne qualité mais ses caractéristi­ques n'avaient rien de remarquable. Son mécanisme de culasse était relativement complexe et son sys­tème d'alimentation mettait en jeu un dispositif qui, sous la pression d'un ressort, permettait la présenta­tion d'une seule cartouche à la fois. Il s'agissait néanmoins d'un fusil satisfaisant dans l'ensemble. Il était assez long, ce qui lui donnait dans le combat au corps à corps une allonge encore accrue par sa baïon­nette dont il était toujours équipé en opération. Cette baïonnette avait une pointe cruciforme qui servait au démontage de l'arme.


Sur le modèle 1891 d'origine, les appareils de pointage étaient gra­dués en « arschins », vieille unité de mesure russe équivalente à 0,71 m, mais, après 1918, le système métrique fut adopté. En 1930, les Soviétiques entreprirent un programme de modernisation de leurs vieux fusils et lancèrent la fabrication exclusive d'une nouvelle arme, modèle 1891/30, légèrement plus courte, et modifiée pour en faciliter la production en série. C'est ce fusil qu'utilisa en général l'armée Rouge au cours de la Seconde Guerre mondiale. Ses accessoires comprenaient une lunette de visée pour tireurs d'élite, un manchon lance-grenades et un silencieux.


Il existait une version carabine du Mosin-Nagant, destinée en particu­lier à la cavalerie. La première, modèle 1910, fut suivie beaucoup plus tard par le modèle 1938 (cor­respondant au modèle 1891/30). En 1944, apparut le modèle 1944 qui n'était autre que le modèle 1938 muni d'une baïonnette inamovible et repliable le long du fût.

Le fusil Mosin-Nagant fut égale­ment utilisé par les Finlandais (m/27 ou modèle 1891 raccourci, m/28/30 avec des appareils de pointage modifiés et m/39 révisé), par les Polonais (karabin wz 91/98/25) et par les Allemands. Ceux-ci s'empa­rèrent de stocks d'anciens fusils soviétiques qu'ils distribuèrent largement aux unités de garnison et de la milice ainsi qu'aux formations qui occupaient le Mur de l'Atlantique. Il s'agissait en majorité de fusils modèles 1891/30 qui reçurent la nouvelle appellation de Gewehr 254 (r).


En 1945, les infortunées unités la Volkssturm se virent même éqi pées du modèle 1891 sous le nc de Gewehr 252 (r).

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: